Travailler même clamsé ....

Publié le par les marques

Travailler plus ... j'ai failli en tomber de cul ... :
Dans une lettre datée du 19 septembre, l'inspection du travail a transmis à la direction du site ( Renault Cléon )1968-mai-Renault-Billancourt-Auto-D--fense.jpg les conclusions d'une enquête menée entre mai et septembre. Celle-ci évoque un "système organisé de pressions visant à ce que les salariés, victimes d'accident du travail et auxquels un arrêt a été prescrit, renoncent à prendre tout ou partie de cet arrêt."
Je repense à mes Grand-Pères, à mon Grand Oncle flingué en 44, à tous ceux qui se sont battus pour que le monde d'aprés soit moins môche ... Je repense aux gauchistes flingués par les nervis de Renault dans les années 70 ... Comment a t'on pu en revenir là ? Oh bien sur, les nouveaux nervis ne manient plus la barre de fer ou le 6.35 , non, juste la gestion optimisée des ressources humaines ... mais ils sont bien pires ...
"L'hôpital m'avait prescrit un arrêt de 8 jours, raconte l'un de ces salariés. En revenant à l'usine pour prendre mes affaires, mon chef d'atelier voulait me rencontrer. Il m'a dit que, comme (...) je pouvais marcher, il pouvait me proposer un poste aménagé. Il m'a demandé de déchirer mon arrêt car le prendre ne serait pas bon pour ma carrière. Il m'a précisé que les accidents du travail coûtent cher à l'entreprise, environ 600 euros par jour." ...
Un autre salarié victime d'une fracture avait bénéficié d'un arrêt de trois semaines prescrit par l'hôpital. "Le soir même, le chef d'atelier m'appelle à mon domicile pour me dire de ne pas le prendre en me précisant que cela coûtait cher à l'entreprise, explique-t-il. Il m'a donné rendez-vous trois jours après pour me proposer un poste aménagé dans un bureau pour faire des fiches d'opérations standards. Je lui ai précisé que cela ne m'intéressait pas. J'ai vu le médecin du travail directement après pour une reprise anticipée sur un poste aménagé. Ce dernier a alors appelé le chef d'atelier car il ne voulait pas que je reprenne si tôt. Finalement, il m'a délivré un certificat d'aptitude avec réserves. Comme je ne pouvais pas conduire, j'ai demandé au chef d'atelier comment je pouvais faire. Il m'a dit que le taxi était trop cher et a proposé de rembourser le gas-oil de mon fils qui m'emmenait et me récupérait." ( le monde
262.jpgEt tout ça pour faire diminuer les cotisations de l'entreprise à la branche accident du travail ( elles sont fonction du cout des accidents des années précédentes ... et il est plus simple de ne pas avoir de cout que de ne pas avoir d'accident ... ) .
L'autre nabot à petite bite va nous expliquer que c'est le droit légitime des salariés de pas prendre leur arrét de travail ... demain ou aprés demain , à la télé ...
Il va se torcher un peu plus avec la constitution de 46, et celle de 58 ... héritages d'un temps révolu ... Et nous, on va continuer à accepter ... Pas risquer de se mettre hors la loi en séquestrant ces kapos qui ...
Pépé , pourquoi t'as rendu le matos en 45 ??? Tu croyais qu'il y en aurait plus besoin parce que les ordures avaient définitivement perdu ... Mais les ordures, ça revient toujours ...
Chuis même plus en colère ... j'ai dépassé ce stade ...
Je me demande juste s'ils ont trouvé la combine, les ordures, pour faire continuer à bosser les suicidés ... du travail ...

photo_invite3.jpg

Renault Cléon Accidents du travail suicide AT

Publié dans coup de sang

Commenter cet article

les marques 28/09/2007 11:17

remeber ...MOUSTAKI 1991:Grève à Renault-Cléonenvoyé par aaraaara 1991 grève à renault cléon .... Martine Aubry, ministre du travail ... henri nallet garde des sceaux .. Philippe Marchand , ministre de l'intérieur ....les CRS rétablissent "la liberté du travail" le 5 novembre à 3h30 ...Edith Cresson est premier ministre ...on commençait déjà a avoir quelques problémes de latéralité, me semble t'il ....

emcee 28/09/2007 10:46

Tout à fait d'accord: ils sont là pour casser toute velléité de rébellion. Tapons sur les faibles pour l'exemple et affaiblissons les mouvements contestataires.
Jusqu'à quand allons-nous accepter cet asservissement?
Et cela se passe justement en France, où les luttes ont été fortes et où nos aînés ont arraché les avancées sociales les unes après les autres. Pour eux et pour les générations futures. Nous.
Qu'en avons-nous fait, nous, les descendants?
Et si ton "pépé" comme le mien revenaient, ils auraient sacrément des comptes à nous demander. Comment un type qui veut briser toute solidarité sociale et qui pioche ostensiblement dans la caisse commune pour arroser les gens de sa caste a-t-il pu arriver à la tête de l'Etat?
En cause, il n'y a pas que les bas du front qui ont voté pour son programme qui semblait répondre à certaines de leurs attentes.
Il y a tous (et surtout) ceux qui ont œuvré, par leur inconséquence, leurs querelles de chapelle, leurs trahisons, leurs psalmodies perpétuelles et finalement peu crédibles, à l'avènement de ce qui pouvait arriver de pire ici: les fossoyeurs de notre tissu social.
A part le fascisme pur et dur, of course.

Encore un suicide à Guyancourt
[http://fr.news.yahoo.com/afp/20070927/tfr-aut-gen-soc-san-f56f567.html]. La disparition d'un canari serait en cause...

Jean-Philippe 28/09/2007 10:39

Si ma mémoire n'est pas encore anesthésiée par la communication doucereuse ambiante ; il n'y a aucun membre du PRG au gouvernement, ce qui n'est pas le cas partout à gauche...Concernant les Radicaux Valoisiens, le Bureau national du PRG - dont, tout à fait modestement, je fais parti - n'a jamais validé un quelconque accord ; il s'agit juste aujourd'jui de dialoguer avec eux, entre Radicaux, puisque les causes principales de la scission de 1972 ne sont plus d'actualité.Causer n'engage à rien, et mon engagement à gauche reste ce qu'il est. Sarkosy a bien contacté Taubira et Baylet pour leur proposer des fonctions ; les deux ont refusé.Je pense qu'on est assez nombreux au PRG à avoir cette analyse, et notre mouvement "jeunes" - les JRG - nous poussent à continuer notre opposition totale à "p'tite bite"...

les marques 28/09/2007 09:16

bah ...@ krissolo ... en médecine du travail, on a du mal a demander des dépassements d'honoraires ... c'est peut être pour ça ....mon papy, l'est plus là depuis longtemps ... heureusement pour lui ...@ Jean-Philippe .... vous allez mal finir au PRG ... vont pas pouvoir se marrier avec leurs amis de chez Boorlo, les futurs Daladier ... si tu continues à ridiculiser le RIKIKIZIZI ... Y sont tous comme toi au PRG ???

Jean-Philippe 28/09/2007 08:33

"L'autre nabot à petite bite"...et en plus, y sais pas s'en servir !Les municipales et les cantonales arrivent dans moins de six mois, mettons lui une raclée