La France a peur ...

Publié le par les marques

La (f)rance a peur ... Putain, chais pas si elle a raison, mais nous hier soir , on a eu les jetons, grave ... je t'explique ... Réunion de locataires , dans notre petite cité HLM de sous préfecture provinciale ... Déjà, on se pointe à la bourre , pasque on est toujours à la bourre, comme tous les sales cons qu'aiment pô not'bon président, comme tous les sales gauchistes droitdelhomistes qui respectent rien ...

Bon, on s'installe au fond de la salle , une vingtaine de personnes, que des vioques 65-75 balais hormis 2 "bonnes femmes" et un "mec à toutous à mémère" avec ses deux serpillières à harnais rose ... Bon, ça causait grave, et de quoi ? Ben ça causait de délinquance ... Bon on se regarde avec ma coblogueuse "putain, t'avais mal lu, c'est pas une réunion de locataires, c'est une réunion du conseil communal de prévention de la délinquance, connard" qu'elle me dit furax ... Je ressors vérifier , nan, c'est bien réunion organisée par la CNL pour faire le point des problèmes rencontrés par les locataires de l'office HLM de not'bonne sous-préfecture ... On continue à se regarder, et on apprend qu'on envoie des lettres à la lois2.jpgkommandantur dépose des mains courantes pasque la voisine du dessus fait du bruit en marchant, pasque les mioches font du vélo devant les immeubles, pasque le labrador du mec du 5ème renifle le cul du lèche-moule de la mamie du rez de chaussée, et que tout ça génère un sentiment de peur qui pousse les "bons français" à mettre des cadenas à leurs fenêtres ... et on sent qu'ils vont revoter pour le borgne breton aux prochaines municipales, toutes ces putatives victimes d'une encore plus putative insécurité ... Même que ces salopes de larbines qui bossent pour les négriers d'Eaunet', en 10 minutes chrono pour un immeuble de 4 étages, et sans produits d'entretien , "elles sont même pas foutues de cirer les sols" ... Même que "ici c'est résidentiel, et que ça va finir comme une cité" ... Alors , on tente de recadrer , en expliquant que si l'office voulait s'en donner la peine, un peu d'exigence sur la qualité et donc les moyens, des prestations extérieures, on en serait pas là, que vivre ensemble, ça demande d'apprendre à se parler, sans avoir peur de l'autre ... et à chaque fois , retour au " putain que chuis victime, regardez moi, plaignez moi, écoutez moi, pis surtout, regardez bien les ignobles que je vous désigne, c'est eux, le mec du 5éme et son labrador, la femme qui marche dans son appart, mes bourreaux" ... Y a eva_bien qu'arrêtait pas de me tanner mode "allez, on se casse" ... Vrai qu'on se sentait de plus en plus seuls face au torrent de haine des petits blancs déclassés qu'avaient de cesse que de trouver, désigner, dénoncer, plus déclassés qu'eux ( y z'ont du mal à désigner des "moins blancs" , manque de pôt , y en a pas ... c'est ça l'effet magique sous-préfecture de la france profonde ) . Je me sors 2 minutes fumer une clope, à coté du cendrier prévu pour, histoire de pas me faire accuser de salir leur sol résidentiel ... Et je vois rappliquer une eva_bien furax qui me dit, allez, on se casse, pasque le "à force de mettre n'importe qui dans notre résidence, ils vont la transformer en cité" approuvé par l'auditoire, moi je peux plus , je vais m'en tuer une ou deux à coups de chaise ... C'était organisé par "désir d'avenir" ou le Fhaine ? On est sur que c'était pas organisé par l'UMP pasque not bon maire qu'est sarkozyste bon teint, il en a pris pour son grade avec son incapacité à résoudre le problème de la salope qui marche dans son appart ... ( ben oui, dans la france d'après, on écrit à son maire pasque une nana vit dans son appart , qu'elle est vraisemblablement plus jeune et plus mignonne, et donc, forcément salope ... ) .
architecte2.jpg "On" causera pas des problèmes de bâtiment, d'isolation, de chauffage, d'entretien, de charges, non, ceux là, ils permettent pas de déverser sa haine de "victime", sa haine de soi transformée en haine de l'autre ... Tout simplement parce que nous n'étions que 2, à oser ouvrir notre gueule, et que canaliser ce genre de réunion , à 2, sans complicité dans la salle, y a que les coups de pieds au cul ... Et vu la capacité des "bonnes gens à appeler la BAC pour un jet de papier de carambar en dehors des emplacements prévus ... Alors on part, en disant pourquoi, et miracle, une petite dame qui disait rien ne profite pour se tirer , elle aussi avait envie de vomir ... Mais on a bien senti qu'il fallait qu'on numérote nos abattis , nous les empêcheurs de fantasmer vivre sa victimitude en paix derrière ses portes blindées, ses fenêtres cadenassées, cette victimitude entretenue par les regards à la fenêtre de la boite à vomi ... cette victimitude entretenue par la désertion du Politique , aussi ... pasque , y à 20 ans, y aurait eu 4 ou 5 militants du PC et du PS qui t'auraient recadré fissa les connards ... Mais là, je me demande si dans le tas de victimes, y avait pas des électeurs à Ségolène ou Marie George ...
Pasque, faut quand même te dire ... l'est pas si blème notre cité hlm ... la dame , plus toute jeune, qui tient le bar-tabac-pmu-loto, elle a pas de berger bôche, elle sort pas de son troquet le soir avec la recette dans une pogne, l'AK47 en mode tir automatique dans l'autre , et elle s'est jamais faite égorger ...  les "délinquants" ont jamais défoncé la devanture de la supérette à la poussette bélier pour faire la razzia sur les malabars ... même que quand les "délinquants" jouent au foot un peu bruyamment dans le hall , si on leur dit gentiment et fermement, ben ils vont jouer ailleurs ... Même qu'il parait que les communs de la "cité" sont moins salopés par les "délinquants" que  ceux des "résidences résidentielles" par les enfants des "gens bien" ... Mais la (f)rance à peur ... en attendant, nous on sait pas si on a peur de ces cons ou si on est juste en colère ... je pense que c'est la colère qui prédomine, on a jamais fermé a clef la porte d'entrée de l'appart ... alors la peur ...

 

Commenter cet article

J-o 18/01/2008 00:11

Le titre de Mickey 3D était génial et est encore évoquant aujourd'hui lorsque l'on s'aperçoit que beaucoup de choses n'ont pas tant changé que cela. Celui de Trust, c'est beaucoup moins bien en revanche. De l'anti-sarkozysme purement marketing ne l'a pas empêché d'être président, après tout c'est ce que certains cherchaient aussi tout comme Renaud.Et bien leur tête de turc, leur bouc-émissaire a eu raison de leur caricature populiste qu'ils en ont fait bien que les idées et les actions de Sarkozy sont discutable, la caricature et la démagogie font reculer le débat démocratique parfois. A force de faire du populisme, on récolte que ce qu'on mérite. Si les américains ont voté Bush une seconde fois, c'est un peu la même chose. A force d'avoir des donneurs de leçons populistes tel que Michael Moore, ce n'est guère surprenant.

skalpa 30/10/2007 18:59

L'insécurité étant un sentiment, il est difficilement palpable. Par contre on peut l'entretenir, le raviver, l'attiser, l'instrumentaliser...Jolie preuve.Merci la télé et ces reportages sensationnels:" Je sors plus de chez moi, avec tous ces délinquants...-Ah bon, vous avez déjà eu des problèmes?-Non, mais avec tout ce qu'on voit à la télé"...Pour finir, une chose sur laquelle ces gentils français ont raison. Les délinquants qui squattent le hall le sont bel et bien et ce depuis une loi, initiée par un certain nicolas , interdisant les rassemblements dans les halls d'immeubles...Mais attention à eux, avec la faculté présidentielle à proposer une loi pour tout nouveau fait de société, en cas de soucis à une telle réunion, il pourrait décider d'interdire les réunions de locataires et faire de ces gens "normal" des délinquants en puissance...On peut tous être délinquants, si la loi le décide...Par contre la rue, elle ne décide pas, on est en démocratie, le président à dit.Big upskalpa

Guy D'abord 30/10/2007 12:39

Pas besoin d'organisation ou d'être encadré par des putains de bureaucrates pour reconquérir les cervelles des français. Tu écris un article sur un sujet qui te permettra de faire exploser la propagande télévisuelle, tu l'imprimes, et tu le distribues. Exemple: la répartition des richesses: 70% du PIB pour les salariés en 1981, 58% aujourd'hui, ce qui fait 100000 euros en moins par salarié depuis 25 ans; et tu fais le lien avec le hold-up permanent sur les retraites des salariés: il y a assez d'argent en France pour augmenter leurs retraites! Si l'on reprend l'argent que les riches leur volent.Ça va te permettre de rencontrer plein de gens, et si tu mets ton mèl en bas de l'article, tu finiras par te faire des nouveaux amis qui t'aideront à aller à faire revivre les âmes mortes.

les marques 30/10/2007 09:44

ben oui, c'est bien le problème , ce travail d'éducation populaire qui n'est plus fait à gauche depuis l'atomisation du PC, qui a laissé le champs libre aux idées les plus rances, et à leur expression ...C'est là qu'on sent la "sociologie" de la nouvelle gauche , à son absence de ce genre de terrain ... l'éradication mitterandienne du pc a créé un vide que les idées de jean marie et successeurs ( au rang des quels je met sarko, mais aussi certains new-socialistes ) se sont empressées de remplir ... reconquérir ces terrains , c'est notre nouvelle frontière ... mais on manque passablement d'outils ... d'organisation ... dans l'immense majorité des cas ...

Christine 30/10/2007 00:47

Ca me rappelle vraiment quelque chose, une sorte de quotidien dans ma France provinciale ! Super description "Les Marques". On s'y croit...