chef, chef, y a comme une fuite ...

Publié le par les marques

A quoi ça sert , tout ça ...
68.jpgIl y a 34 ans, en plein "état policier" , on changeait de portefeuille un sinistre de l'intérieur, sous la pression du scandale ... Bon, la justice savait couvrir du voile pudique du non lieu les watergaffes des nuls ... Mais ils s'étaient tués par le ridicule ...
Une colonne, 25 lignes, en bas de page ....
Vendredi 26 octobre, un médecin délégué de l'association des médecins urgentistes a été convoqué toutes affaires cessantes par le Préfet de l'Isére . Pas content du tout, le représentant de l'Etat a brandi sous le nez du toubib une série de mails .
Il s'agissait des échanges de correspondance de ce médecin avec son président, le remuant Patrice Pelloux . Et les courriels en question n'étaient pas franchement louangeux pour la politique de santé du gouvernement et autres opérations de casse de l'hopital public .
(...)
Le Canard Enchainé N°4540 du 31 octobre 2007 .

Bon, comme le sale con de fouineur que je suis, je vois qu'une explication possible ...
- le médecin urgentiste , naze aprés sa semaine de garde a malencontreusement ajouté à son mail cc : <dir.cab@pref38.gou.fr> , c'est bien connu que les médecins urgentistes sales syndicalistes adorent pourrir les boites aux lettres des vaillants représentants de sa majesté ...
Pasque qui pourrait imaginer ... que la direction de l'hopital transmette le contenu des mails envoyés par certains des salariés à partir de leur adresse professionnelle aux renseignements généraux ? ... ou que des plombiers aient malencontreusement copié le disque dur du Docteur Patrice Pelloux ou du médecin urgentiste du Samu 38 sur une clé à molette ? ou que Sa Majesté ait demandé à son pôte Deubeliou tout ce qu'intercepte "échelon" concernant les sales cons d'empécheurs de moderniser en rond ... 

CODE PENAL

Article 432-9
Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, agissant dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission, d'ordonner, de commettre ou de faciliter, hors les cas prévus par la loi, le détournement, la suppression ou l'ouverture de correspondances ou la révélation du contenu de ces correspondances, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.
Est puni des mêmes peines le fait, par une personne visée à l'alinéa précédent ou un agent d'un exploitant de réseaux ouverts au public de communications électroniques ou d'un fournisseur de services de télécommunications, agissant dans l'exercice de ses fonctions, d'ordonner, de commettre ou de faciliter, hors les cas prévus par la loi, l'interception ou le détournement des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie des télécommunications, l'utilisation ou la divulgation de leur contenu.


Article 226-21
Le fait, par toute personne détentrice de données à caractère personnel à l'occasion de leur enregistrement, de leur classement, de leur transmission ou de toute autre forme de traitement, de détourner ces informations de leur finalité telle que définie par la disposition législative, l'acte réglementaire ou la décision de la Commission nationale de l'informatique et des libertés autorisant le traitement automatisé, ou par les déclarations préalables à la mise en oeuvre de ce traitement, est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 300 000 Euros d'amende.

Même pas sur qu'une plainte soit déposée , un jour ...
 
Etat de droit , vous avez dit état de droit ?
Ferme Ta Gueule  ... De toute façon , ça intéresse personne, tes conneries, ils en veulent, de la sécurité, on leur en donne ...
 

Commenter cet article

un chouka 10/11/2007 18:17

vla un truc qui risque de se reproduir souvent

dominique 04/11/2007 22:36

oui, je suppose que la justice 'balbutie" encore sur le sujet, et vu l'ampleur de la circulation des messages electroniques en tous genres (dans les textes lus cela comprenanait également les sms! ).. ca va pas être simple..selon aussi le côté ou l'on se place..il se trouve que j'ai vécu un cas d'espèce , un peu inversé..étant tombé sur un insultant et diffamant me concernant dans une messagerie pro..la mienne aussi..top!

les marques 04/11/2007 22:04

pas si catégorique ... la jurisprudence est fluctuante dans l'emploi de mails "professionnels" par l'employeur à des fins de preuves de faute contre le salarié ... mais en tout état de cause , il s'agit de la violation de communications électroniques syndicales ...

dominique 04/11/2007 21:02

pas sûr pas sûr...pour la jurisprudence?? j'ai trouvé cet été des articles correspondant à des affaires de mails problematiques...ca m'interesse tout particulièrement...la responsabilité de celui qui écrit un mail est mise en cause..car tout ecrit electronique sous entend que son auteur n'en ignore pas l'enregistrement à la base..et peut légitimer son ouverture et son utilisation en justice...

les marques 02/11/2007 10:30

ce qui m'inquiéte, dans tout ça, c'est que là ou tout est en place pour déclencehr un "scandale d'Etat" qui pousserait en fin de compte à un non lieu qui ridiculiserai un peu plus ce gouvernement, on a quoi, en face ? 25 lignes dans le canard, un post chez Fontenelle, un post ici ... et rien ... le silence ...me souviens du ridicule de l'affaire du watergaffe ... tout le monde savait , et pas mal disaient ...et now , personne veut savoir ... ???