blog en RTT ? non ! en gréve !!!

Publié le par les marques

Ben Oui, pour des tas de raisons, entre autre parcequ'il ne sert plus à rien de tenter de combattre notre forkbomb présidentielle sur un truc qui ressemble quand même follement à second life, parceque aussi, parfois, la vraie vie reprends ses droits , la salope ... 
Donc aprés un nouveau morceau de déménagement, et pas mal de temps passé à nettoyer les plus encombrantes scories de nos passés , ces trucs qu'on n'a même plus la force de trier ... de jeter ...   j'ai au moins un mois de boulot pour enfin nous installer ...  Alors je sais pas si mes histoires de placard,  d'électricité, de peinture ,  de pose de tringles à  rideau , ont de quoi vous faire bander ... mais je pense pas ... (déjà, moi, ça m'a coupé la libido, à un point ...) .
Juste ce petit mot pour vous dire que ma co-blogueuse est à l'hosto ... parce qu'on est en France, parce que nos parents et grand parents se sont saignés en 36, à la libération et aprés, pour avoir un systéme de solidarité qui fasse que les pas nantis du tout puissent être soignés, malgrés leur incapacité à payer les dessous de table qu'exigent pas mal des parjures du serment d'hypocrite ... Parceque les théses d'Attali, de ses pôtes du Medef, et de son nouveau copain Président ne se sont pas totalement imposées ... Ne l'oubliez pas dans les jours qui viennent ... N'oubliez pas que les "avantages acquis", c'est jamais que le droit de pas crever comme un chien galeux de pauvre ... Et qu'on les a payé trés cher ... Collectivement ... 2 mois de gréve en 36, avec 3 gosses ... un mort en 44, une veuve et un orphelin, pour que se mette en oeuvre le programme du CNR ... et j'en passe ...
Chuis de plus en plus en colére ... si c'est encore possible ... Alors, il est peut-être arrivé, le temps d'éteindre les micros, de temps à autres, et de descendre dans la rue, pour de bon ... Et qui sait ... pour un bout de temps ...
Tiens d'ici demain ou aprés demain, je vous cause de l'hosto public, en gréve ou pas ...  En attendant je vais à l'hosto, puis à la manif ...

45.gif

Publié dans Déblogage

Commenter cet article

emcee 07/12/2007 08:23

Merci eva, pour ces bonnes nouvelles. Et bon rétablissement pendant ces trois mois de festival de cannes. Désolée. J'ai pas pu m'en empêcher. Le soulagement, sans doute.C'est pas tout, ça, de s'être fait dorloter par un bel étranger qui sentait bon le sable chaud. A quand un bon billet bien saignant? Amitiés

Nicolas Sarkozy 05/12/2007 20:21

nous voila rassurés
vous etes des opposants fideles
sisi j'y tiens
je vous offre mon cadeau de noel
bon retablissement
http://www.dailymotion.com/video/x3nqgd_perenoel_fun

eva_bien 05/12/2007 10:17

Bon, alors je rassure tout le monde (et les  remercie pour leurs messages amicaux), je suis rentrée! Intervention réussie, j'ai un genou tout neuf, bon ok, j'en ai encore pour 3 mois à me trainer entre deux béquilles, mais c'est pô grave hein !Au passage, je ne saurai trop dire la chance que j'ai eu d'être traitée dans un CH de province, dans un service dirigé par un chirurgien (étranger), qui n'a ménagé ni son temps (vous en connaissez beaucoup qui vous expliquent durant 1H 1/2 le déroulement de l'intervention?) ni sa peine, qui mobilise une équipe de 17 personnes au bloc pour votre sécurité?(l'intervention présentait des risques vu mes problèmes de santé)Qui passe chaque jours vous voir et même vous demande votre avis sur l'efficacité , l'amabilité du personnel?Ben c'est rassurant de voir qu'il existe encore (mais pour combien de temps?) un vrai service public!!!!

paysan bio 27/11/2007 09:22

toujours pas de nouvelles?ça devient inquiétant...Marques dis à Eva qu'il faut résister.ce n'est pas moi qui le dis,c'est EUX: 14 MARS 2004 Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et transmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et soeurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais :- Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des « féodalités économiques », droit à la culture et à l’éducation pour tous, presse délivrée de l’argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc.Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ?Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.- Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau « Programme de Résistance » pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.- Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection :Créer, c’est résister.Résister, c’est créer.Signé : Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey

emcee 21/11/2007 13:39

Courage à tous les deux.Nous attendons des nouvelles.Amicalement