Boycottons les Sushis ....

Publié le par Les marques du Plaisir

 On connait tout le mal que je pense de la culture shibari-sushi et de ses adeptes .... mais là , aprés les baleines, raz le bol, on voit depuis des années disparaitre des étals des derniers poissonniers survivants ces énormes thons rouges qui, à la saison, avec quelques légumes et un poil d'huile d'olive .... faisaient le bonheur des gastronomes méridionaux ....
fini, terminé, disparu .... mais c'est pas comme l'ours dans les pyrénnées, hein .... la nelly prompte a chasser le berger reste muette, et nos écolos des villes sont trop occupés à semer leurs emballages de "barres céréales commerce équitable" sur tous les sentiers de france et de navarre ...

 
Greenpeace a lancé aujourd'hui un appel à cesser immédiatement la pêche au thon rouge en Méditerranée. Les stocks de thon rouge y sont en effet au bord de l'extinction.


Le thon disparait en grande partie en raison de la surpêche provoquée par l'engouement mondial des bobos pour le sushi ... ces petites japoniaiseries vendues à prix d'or à de sombres connards qui se targuent d'écologie .... Les thons rouges péchés en méditerranée sont engraissés pendant quelques mois puis vendus aux fabricants de sushis et autres plats "si typiques de la culture japoniaise ma chére, et en plus si diététiques etc ..." .... typiquement libé , quoi ....
 
En prime, la surpêche de "petits poissons" destinés à l'engraissement des thons rouges pendant leur période de "finition" fait disparaitre tout un tas d'autres especes .... Et les poissons exogènes aménent, dans une méditerranée déjà bien malade, des maladies contre lesquelles les populations autochtones d'anchois et de sardines ne sont pas résitantes ....
 
Et ce qui me fout le plus en boule, c'est que ce sont les mêmes connards qui signent les pétitions contre la chasse à la baleine et autres cétacés qui assassinent (indirectement ? ) la méditerranée ....
 
Boycottez les Sushis et les restau japonais !!!!!!!!!!!!
Parceque c'est notre mer ...
Parceque, demain matin , il restera plus que ça , à l'étal de votre poissonnier ....

Publié dans soumission.sociale

Commenter cet article