Fromage de Chévre Grillé

Publié le par Les marques du Plaisir

Fromage de chêvre grillé

pour 6 personnes

6 petits fromages de chêvre secs
1 cuillère d'huile d'olive
poivre fraichement moulu
pain grillé

Couper chaque fromage par le milieu afin d'obtenir de petits disques minces, que l'on badigeonne d'huile d'olive des deux cotés .
Les faire griller sur de la braise ( ou sous le grilloir du four ) pendant 5 minutes, et les servir assaisonnés de poivre du moulin, et accompagnés de pain grillé .

voici un plat idéal pour l'été , ainsi que pour les êtres imbus de la philosophie de l'alimentation légère et naturelle .
Idéal pour les culturistes humanistes et pour les homsexuels masculins d'âge mûr , bien qu'il soit nécessaire de prendre immédiatement certaines précautions : le fromage de chêvre revient, et voue à l'échec jusqu'au plus savant des baisers.

Mises à part quelques exceptions notables que je n'ai pas l'intention de recenser, les lesbiennes sont d'ordinaire résolument hostiles à toute nourriture dans laquelle intervient la chèvre, animal qu'elles méprisent en raison de sa promiscuité machiste, et des preuves, nombreuses et de réfutation difficile, qui établissent la propension de la chèvre à tomber amoureuse du berger, et vice-versa .

Dans de nombreux relais, en période estivale, il est maintenant à la mode de servir des salades au fromage de chèvre frais et tiède . Ce n'est pas la même chose : il s'agit d'un plat opportuniste, excellent, masi à priori dépourvu d'avenir .
Le fromage de chèvre grillé , en revanche est un mets patrimonial, suffisament éclectique ou syncrétique pour supporter la dure mise à l'épreuve de quelque post-modernité que ce soit.

"recettes immorales" de Manuel Vazquez Montalban

Attention, entendons nous sur les mots ... quand il est question de fromage de chêvre, dans l'esprit de certains gourmands, il n'est à aucun moment question des pauvres choses blanchatres et platreuses produites industriellement dans la région de Notre Dame du Marais et de Taffarin ....
Le fromage de chêvre est, comme le thon rouge, une espèce en voie de disparition .... produit par quelques mamies cévenoles et corses ou nissardes , à partir du lait des derniers spécimens de chêvres libertaires, vous savez , celles qui choisissent le bourgeon de ronce qu'elles vont manger .... , celles qui refusent de se laisser gaver à l'ensillage, ... de vraies chêvres libres, qui préférent la saillie odorante du bouc au fist écoeurant d'after-shave de l'inséminateur de CAPRI-IA .....


Publié dans Gourmandises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article