Soumission No Limit ...

Publié le par Les marques du Plaisir

"Un bar de l'Est de la Chine offre depuis peu à ses clients un exutoire à leur colère en les autorisant à utiliser les serveurs comme punching ball, a indiqué un journal chinois de lundi.

Dans ce café de Nankin, qui répond au nom de "Le soleil se lève sur une colère apaisée", la clientèle peut, contre paiement, frapper les employés, briser leurs lunettes, pousser des cris, des hurlements, précise le quotidien China Daily.

Ils peuvent également choisir la tenue vestimentaire des serveurs, y compris leur demander de se vêtir en femme.

Pour libérer sa colère, il faut débourser de 50 à 300 yuans (environ 6 à 37 dollars) selon les demandes. "  ( source AFP sur Orange Info )

Pour apaiser ses frustrations de sous-chef de bureau, on avait déjà les sous-sous-chefs de bureau ... la femme, qui martyrisait les gosses, qui battaient le chien, qui mordait la Grand Mêre .... la caissière de supermarket ... et éventuellement la soumise névrotique sur laquelle on pouvait se défouler à la cravache dans une chambre de F1 ...

De tout temps , on a institutionalisé la technique du bouc-émissaire comme instrument de contrôle social ... mais jusqu'à présent, on payait pas la prestation des boucs ....

Quand ils vous disent que le marché est dans tout et que tout est marché ... La République Populaire de Chine aurait elle atteinte le stade suprème du libéralisme ? 

Certains matins j'ai envie de vomir ....


 enfin, je suis rassuré, aucun petit chinois n'aura accés à cette info , vu le super boulot que font nos amis géants du web américain pour pas géner les vieillards autocrates de Péking ... ici


Publié dans soumission.sociale

Commenter cet article