couleur café ...

Publié le par Les marques du Plaisir

Le monde est au bord de la catastrophe, cette info a pas du vous échapper ... Aprés le pêtrole, dont chaque augmentation du cour du "brent mer du nord" entraine dans les 5 minutes suivantes, la valse des grosses étiquettes dans votre station favorite, voilà que les Marchés sont inquiets, et que par conséquent, le cours du café est atteint d'un brusque accès de fièvre . Et les "zexperts es-caféine" de nous prédire l'apocalypse pour le 1er septembre : le petit noir à 2,50 Euros dans le plus paumé des troquets de la haute-corrèze , et le "familial" en paquet rouge à 4,50 Euros le paquet .
En gros, je vous situe, il a plu au vietnam, les prévisions de récolte de café robusta de ce pays sont pas terribles, et donc, le prix de votre café matinal va monter , autant si ce n'est plus que lors du "passage à l'euro qui n'a pas eu de conséquences sur les prix de détail" ....
Alors je me dis, sont sympa , ces "marchés" de s'inquiéter de mon besoin matinal d'arabica ... Ben c'est là qu'on se plante tous ... les marchés, c'est pas pour nous pauvres mortels même pas actionnaires qu'ils balisent ... c'est pour leur pomme ... Je t'explique Les marchés, c'est des gonzes avec plein d'ordinateurs partout, même au petit coin, qui passent leur vie à jouer avec leurs pôtes à un super-méga jeu on line en mangeant des sushis , en se dopant comme des évangélistes coureurs cyclistes,  ... une sorte de monopoly en réseau ou t'achètes et tu vends des "rues de la paix" à longueur de journée ... trop cool ... Enfin, c'est pas vraiment des "rues de la paix" comme celles du vrai monopoly , hein, c'est juste la promesse de vente ou d'achat de la carte "rue de la paix" à l'échéance ... Une sorte de Mistigri à l'envers ou il faut avoir la carte au moment où la cloche sonne ... et où donc vaut mieux l'avoir acheté pas cher, bien avant, à un mec, qui l'avait pas, mais qui devra la livrer à la cloche, alors que lui même l'a
acheté pas cher, bien avant, à un mec, qui l'avait pas, mais qui devra la livrer à la cloche,  mais qui l'a achetée etc .... chais pas si je me fais comprendre ????
A part que leur jeu, il est vachement plus balaize encore, pasque y a la météo, les guerres contre l'axe du mal, les zécologistes, les populistes sud-américaisn comme ce salaud de Chavez, et plein d'autres trucs ... Donc les gonzes, dans leur jeu video, ils ont acheté , il y a quelques mois, du café robusta vietnamien alors que le ciel brillait sur l'orient rouge, et que le caféier avait même pas encore décidé de se tapper sa petite séance de pollenisation qui quelques mois plus tard allaient donner ... en clair, ils ont acheté un truc qui existait pas, en espérant qu'il existerai à la cloche ... et ils se sont empréssé de le revendre plus cher bien entendu, pasqu'y a toujours des envieux qui trouvent que le robusta du copain est plus sexy que son blé dur ... à des mecs qui se sont empréssé de le revendre ... etc ... vous suivez toujours ????
Alors là les marchés, à force, ils ont choppé la fièvre à cause du réchauffement de la planète et de ces putains d'écolos qui veulent pas de caféiers waterproof, pis un peu aussi à cause de ces salauds de rouges qui savent pas bosser, et la cloche va sonner et y aura pas du caouha pour tout le monde ...
Bon faut pas déconner quand même , le café, ça se passe aussi comme on te le montre tous les soirs lors du préche de saint Séguela , y a El Gringo qui va chez les colombiens, qui met la main dans le sac de café et qui dit , "cuilà, je le prend, il sera toujours assez bon pour faire du profit ..." au paysan émerveillé devant cette réincarnation de Saint Pascal de l'OMC ... même qu'il parait ( si j'en crois le centre du commerce international , lire ici ) que c'est comme ça que se font la majorité des achats, un peu comme pour la "rue de la paix" au vrai Monopoly ... A part qu'au vrai monopoly, y a pô les marchés pour prendre des coups de chaleur et s'enrhumer ... et venir t'expliquer que pusqu'ils sont enrhumés, on va manquer de mouchoirs en papier, et que ce qui est rare est cher et tout et tout ... Un peu comme du temps ou on faisait les courses sous une halle, et ou on discutait entre hommes le prix d'achat ... Parait que les halles , c'est archaïque, ringard, démodé, cracra et tout ete tout ... Z'avez déjà essayé de discuter un prix avec une caisse automatique chez carrouf vous ??????

Des fois , la complexification des mécanismes simples, c'est un bon moyen de camoufler les vérités ... pasque là, tu te sens con face à ce que tu comprends pas dans cette "civilisation de l'information" ... tu te dis que tu as pas du écouter avec assez de dévotion Marseille et Cohen  à C'dans l'air ... que tu dois avoir le gène de la modernité défectueux, que t'as du chopper une allergie neuronale, qu'il va falloir réviser les chroniques de Jean Marc Sylvestre sur Bouygues Télé, qu'il te reste qu'un espoir, le pélerinage à Davos, à genoux, avec sur ton mp3 l'intégrale des discours de Pascal Lamy ou Thierry Breton ...
Décidément, tu comprendras jamais rien !!! On te demande pas de comprendre, juste de croire en buvant ton express déguelasse à 4 euros , et de continuer à feuilleter ta PQ* régionale ....


Traduction pour les non anglophones : fermé pour la durée de la guerre contre l'axe du mal ( qui devrait durer une éternité , tiens toi à ta place, fermes ta gueule .

* PQ : bien entendu Presse Quotidienne, qu'aviez vous compris ? ...



Publié dans les zexperts

Commenter cet article

paysan bio 26/08/2006 20:03

marques,
c'est le bilan que j'avais fait il y a 15 ans pour des copains qui produisaient des endives:
pour sortir d'une situation financière catastrophique ,je les ai incité à diviser leur production par 3 et par là,je leur ai donné la solution pour ne jamais vendre en dessous du prix de revient.
résultat:ils sont toujours producteurs d'endives traditionnelles sur tourbe et même si ils travaillent beaucoup car ils ont limité la main d'oeuvre pour économiser les charges,ils vivent correctement de leur métier.
si les super marchés du coin veulent des endives pas chères,ils peuvent toujours s'adresser à leur centrale,mais les gens d'içi boycottent les "perles du nord" qui sont moins bonnes car elles poussent trop vite à cause de l'hydroponique.
on se paye même le luxe de ne pas leur vendre nos endives si ils margent  trop:comme nos endives sont facilement identifiables,on ne veut pas que les clients NOUS traitent de voleurs.
et....on n'accepte pas les marges arrières:
ça ,ça les énerve car ça crée un précédent alors ils se sont vengés en déréférençant nos confitures.
les clients qui avaient pris l'habitude d'en acheter ont râlé alors ils nous ont proposé de nous re-référencer.
mais on a refusé:ça leur fait les pieds.
comme quoi c'est possible de ne pas se laisser bouffer par ces cons.
pascal

les marques du plaisir 26/08/2006 14:59

c'était pas tout a fait le sujet du post , mais allons encore plus loin, j'ai, prés de chez moi des jeunes qui se sont lancé "gros" en maraichage... résultat, ce qu'ils vendent en vente directe ( moins du 1/4 de leur production ) leur permet de financer ce que leur coute le fait de vendre la majorité de leur production à une centrale d'achat ... C'est y pas beau ... pasque entre les paiements à terme, les fluctuations du "marché" etc ...

paysan bio 26/08/2006 13:45

fil,
c'est encore plus dégeulasse que ça
le gringo ne s'est pas déplacé:il a convoqué le paysan.
il lui a dit : je vous achête 0,30 euros x millions de pièces de 1 KG minimum de telle date à telle date.
le contrat se signe généralement en janvier pour livraiso juillet ou aout.
comme la centrale d'achat sait que son prix le plus bas jamais vu est de 1,50 euros à cette période,l'acheteur a fait faire une culbute de 5 minimum.
même pas besoin d'intermédiaires:jacpot!!!!!
si le paysan fait des melon de 1,5 KG de moyenne,on ne les lui payera qu'1 KG.
comme il reste en gros 10 acheteurs de centrales en france et qu'ils sont tous d'accord sur ce principe d'achat et sur les prix à pratiquer,le paysan n'a pas d'autre choix que d'accepter.
si les paysans locaux arrêtent de produire,tant mieux pour les grandes surfaces qui n'ont plus de concurence,qui trouvent toujours de la marchandise,mais qui à ce moment peuvent IMPOSER leur prix aux consommateurs.
pascal

filaplomb 26/08/2006 09:06

Y'a aussi autre chose qui se développe visiblement : même plus la rue de la Paix. Je mets un gros paquet de fric sur la table (enfin un papier qui dit qu'un jour, c'est sur, je pourrais mettre ce fric !), et JE PARIS qu'à la cloche, le café sera à tant le kilo…Même plus l'achat réel, mais une mise directe sur le prix !!!Le monde à l'envers !Exemple ces jours-ci : les cultivateurs de melon qui viennent faire de la vente directe. Eux, quand le gringo vient les voir, ils négocient à 0,50 la pièce. Chez le Shopi du coin (pour changer de marque un peu !), tu retrouves le même melon à 2,50 en rayon ! Question : que paie ces deux euros de marge ? :-)))))Et des intermédiaires à plus savoir qu'en foutre…Comme chantait Cantat.:-)))