L'Hérésie de Jean Marie Le Pen

Publié le par Les marques du Plaisir

Nous sommes sidérés devant la similitude des ascensions du national-socialisme hitlérien dans les années 30 et du Front national en 1997 : l'une et l'autre par la voie légale et électorale. L'une et l'autre également « résistibles ».

Dans les deux cas, l'édulcoration de l'exigence d'humanité par ses champions traditionnels (Eglises, démocrates et forces de gauche) devient coupable d'une montée politique de l'inhumain. Elle fait la courte échelle à la « bête immonde » qui crie : « J'ai le don de simplifier les problèmes » (Adolf Hitler).

En effet, face au chômage, à l'insécurité, la même clameur retentit : c'est la faute à l'étranger, au juif, au métèque, à l'affameur des bons autochtones, des bons Allemands, des « Français de souche ».

Tous ceux qui se réclament de la superbe devise de la République, « Liberté, égalité, fraternité », ont ainsi plus peur d'être taxés de naïveté, d'utopie, que de ne plus rien attendre de l'homme, tant la mondialisation par les lois économiques traduit l'idée perverse d'une nature humaine foncièrement égoïste ; la formule traditionnelle « l'homme est capable de tout » n'étant entendue qu'au sens restreint « tout homme est capable du pire » !

A trois ans du deuxième millénaire après Jésus Christ, deux cents ans après la Déclaration des droits de l'homme, qu'a-t-il bien pu se passer pour que, à la faveur des lois Pasqua et Debré, les législateurs de la Vè République, veuillent - ô stupeur !   nous ramener légalement à la barbarie des temps où l'étranger était le bouc émissaire responsable de tous les maux ?

Faut-il que nous ayons régressé de deux mille six cents ans au point que les autorités religieuses judéo-chrétiennes elle-mêmes ne proclament pas ce qui est contenu dans le livre le plus ritualiste de la Bible, le Lévitique : « L'étranger qui réside avec vous sera comme l'autochtone, ton compatriote parmi vous. Aime-le comme toi-même » (Lévitique, 19, 33-34).

Quand donc l'Eglise, d'accord avec l'humanité, aura-t-elle la lucidité et le courage d'opposer le démenti au contresens monstrueux de Jean-Marie Le Pen : « Le Christ nous demande d'aimer notre prochain, mais pas notre lointain ».

Jean Cardonnel - Jacques Cardonnel Le Monde 26 février 1997 .

Jean Cardonnel, né en 1921 est Dominicain . Eternel rebelle, il a été de tous les combats de la gauche . Eternel insoumis, il a accompagné tous les combats féministes, pacifistes et tiermondiste des 50 dernières années, ce qui lui avait valu à de multiples reprises d'être interdit de parole par la hiérarchie vaticane ... Il a été proprement "viré" en 2002 par sa hiérarchie du couvent de Dominicains de Montpellier, dont il avait fait, un lieu unique de pensée et de débat dans les années 60-70 . Mais en ces temps de reprise en main de la société par les tenants de la doctrine sociale de l'église , celle de Rerum Novarum, celle portée à droite par qui vous savez, et à gôche par ... devinez qui... , pouvait on laisser divaguer ce vieux Monsieur qui écrivait, à la veille des élections municpales de 2001 : "Car je compte sur vous pour m'aider à répondre à un problème d'autant plus difficile qu'il est vital, de salut public et, de surcroît, enfantin: d'où vient que, pour m'affermir dans ma sensibilité de gauche, j'en sois réduit à regarder la droite? Je sais de plus en plus contre quoi je suis et de moins en moins avec qui je m'y trouve. Depuis que nos horizons universalistes, chrétiens, républicains, démocrates, de gauche, socialistes s'évaporent à la cadence des actions généreuses d'Elf Aquitaine, au grand large de la chorégraphie des frégates de Taïwan pour mieux nous revenir sur la pointe des pieds chaussés de brodequins d'ancien président du Conseil constitutionnel de la République; quand nombre d'élus sont mis en examen dont il est impossible de savoir s'il s'agit du certificat d'études ou de l'agrégation de droit; lorsque se multiplient les délits d'abus de biens sociaux avec recel; en mars 2001 où la preuve est faite - du Code Noir légalisateur français de l'esclavage au "Noir Silence" - d'une effrayante complicité de la France monarchique puis républicaine avec le crime contre l'humanité en Afrique; je vous propose de dresser un constat de faillite de nos plus grands idéaux. Du stade municipal urbain ou rural à l'échelon international en passant par l'Europe, il n'y a plus la droite et la gauche. Il n'y a plus que le versant droit et le versant gauche de la montagne du capital." dans un message de soutien à la liste de la gauche alternative à Montpellier ( à lire dans son intégralité ici ) ???

Il est des voix qu'on n'entend plus mais qui restent des voix qui comptent, qui doivent compter pour que tout ne soit pas perdu ... et le pire c'est que je ne sait pas ce qu'il est devenu depuis 2002 ... Ils ont gagné ??? Ce n'est plus seulement de Le Pen qu'on parle ... le "premier des mille sans papiers de cachan a été expulsé vers le Mali" comme l'a si "honnêtement" souligné Propagandastaffell 3 ce soir ... à croire qu'il est déjà prévu de leur retirer leur titre de séjour pour "entrave à la circulation" ..... il est des voix qu'on n'entend plus ... qu'est il devenu ??? que sont ils devenus ??? qu'allons nous devenir ???

Le sommeil de la raison produit des monstres


Publié dans coup de sang

Commenter cet article

SIMONNOT Alexandre 24/08/2008 19:55

Mentez! Mentez! Il en restera toujours quelque chose (Marx)Vive Jean-Marie LE PEN!Vve la France!

les marques du plaisir 28/08/2006 13:26

bah , toujours une possibilité de job de remplacment pour quand fifille l'aura poussé dehors du commerce familial ....

Sînziana 28/08/2006 12:46

« Le Christ nous demande d'aimer notre prochain, mais pas notre lointain »... Pfiou... Il est fort, ce Jean-Marie! J'aurais dû l'inviter pour faire l'animation à mon mariage.

Foxapoildur 28/08/2006 12:29

Comme d'habitude on fustige ceux qui exploitent la misère à des fins électorales (Le Pen & Co), mais jamais ceux qui en sont la cause.
Chômage, conditions de travail de travail et de logement déplorables, abrutissement médiatique, misère culturelle, intellectuelle, existentielle, sexuelle.
 Est-ce Le Pen qui a créé tout ça ?

Eva_bien 28/08/2006 12:37

les Le Pen ont toujours été les produits d'une crise socio économique, et ils deviennent, bien évidemment "outils" de controle social ...Mais Le Pen n'est plus qu'un phénomène en voie de disparition, un reste d'un monde en train de disparaitre ... sa fille sera le porte-drapeau de cette droite présentable au sein de laquelle les valeurs humanistes auront disparu, comme elles auront disparu à gauche ...

les marques du plaisir 28/08/2006 09:53

bah, sarkozy n'est qu'une sorte de successeur ... on peut prendre le texte de cardonnel, remplacer le pen par sarkozy, et il fonctionne aussi bien ... il est l'héritier de la lignée ...