Bourriquet et le Petit Nicolas sont en bateau

Publié le par Les marques du Plaisir

"Je suis comme la plupart des gens : j'aime ce qu'ils aiment . J'aime le tour de france, le football, je vais voir les Bronzés 3, j'aime écouter de la chanson populaire " nous "avouait le "petit Nicolas" en mars 2006 , dans Paris Match pendant sa traversée du désert médiatico-conjugale ...
Et les "célébrités" qu'aiment "la plupart des gens" le lui rendent bien ... L'est entouré pire que lors d'une visite à rakailleland, le vizir  des argousins  ... mattez  un peu :
Coté sportifs, y a Laporte, celui du rugby, de la machine à muscler avant et réparer après; y a les inimitables Jalabert et Virenque, deux adeptes de la shooteuse à l'insu de leur plein gré ... ; y a Luis Fernandez , là chuis pas sur que ce soit tip-top côté popularité footballistique , il a essayé Zidane, mais le pro du coup de boule préfère jouer chez Danone ...;
Cotè zamuseurs , y a d'abord Pierre Palmade, dont on a du blanchir la biographie d'amoureux de "bicarbonate" ; Christine Bravo , là je reste muet, pas me faire taxer de sexisme ... ; Daniel Prévot, qu'a définitivement rien d'un Desproge; Mimi Mathy, pasqu'on a toujours besoin de plus petit que soi ... ; et Michel Leeb , dont les sketches sur les "négres" et les "citrons" doivent bien faire rire lors des soirées de gala du syndicat Sarkozyste ... Y en a surement quelques autres mais ... j'abrège ...
Côté zacteurs , y a d'abord le duo de l'enquète corse , les visiteurs Reno et Clavier, et la zézette qui suit avec son caddie , et le garçon-coiffeur reconverti en chantre de Céline , l'inimitable Lucchini ... et encore on parlera pas du Tom Cruise scientologue ... ni d'Alain Delon ...
Pis y a les chanteurs ... Sardou, celui des ricains; Barbelivien le nanar de droite-toute; Chimène Badi, pitan chais pô qui c'est ...
Mais là je vous cause que des z'amis, ceux qu'on retrouve pour les pince-fesses plus ou moins peoplesques style "petit nicolas fête son anniversaire" ou "les visiteurs se marient" ... sont pas assez frapadingues pour se mouiller de trop, histoire de pouvoir devenir copains avec le prochain locataire de l'Elysée ...
Pasque y a aussi les z'amilitants ...
On avait eu droit , voici quelques mois, à Steevie, le bourriquet du loft, le faire valoir de Ruquier, en gugus-star des réunions des "Jeunes Populaires" ... dans le genre "la france d'aprés c'est inodore, incolore et mononeuronal" il est vrai que le bourriquet assurait pas mal ... Un grand intellectuel pour nourrir le débat, sur le mode "niko, il est trop top" ....
Mais voilà(TM) que se pointe la famille Halliday , militants UMP ... Je sens que l'université d'été des jeunes populaires va battre des records d'audience, pasque entre Johnny, Laetitia et David, ce sont trois grandes figures de la pensée libérale qui vont délivrer leur vision de "la france d'aprés" ...

C'est que le Petit Nicolas, comme son ami G.W.Bush junior, il préfère jouer de ses relations "populaires" que de ses soutiens "du sommet" ... "La plupart des gens" sont pas des amis intimes des proprios de quelques uns des plus gros groupes industrialo-médiatiques du Cac 40 ... "La plupart des gens" ...

Pasqu'a force de stigmatiser depuis quelques décennies les "intellos" ( synonime de décadents, pervers, profiteurs, privilégiés, élitistes, méprisants pour la "france d'en bas", etc ... ) sur le mode poujado-maccarthyste , vaut mieux qu'il fasse oublier ses copains d'en haut ... son origine aristo, et même ses soutiens "intellos", les Finkelkraut, BHL et consort ...

Je pense même qu'il va falloir qu'il demande à ses sbires politiques d'inscrire André Rieu et la tournée du Ruquier Show au programme de leurs régies culturelles ... histoire de faire oublier ces programmations,  désastreuses d'intellectualisme parisien, dans lesquelles ils se sont laissé entrainer depuis bien longtemps par l'anti-france ...

Du pain et des jeux ... en 0899 ... à 273 euros la minute plus côut de la communication ... Des tournées de Johnny subventionnées par le budget du ministère de la culture aprés l'avoir été parfois par des municipalités "libérales" ...

Juste pour faire oublier Lagardère, Bouygues, Rothschild, Bernheim, Decaux, Pinault, Dassault, Leclerc, et quelques autres ...

Bienvenue dans "la France d'Aprés" ....


Encore une affiche des"ateliers populaires"...

à lire sur le rapport de la droite américaine aux intellectuels l'article de Serge Halimi "stratagème de la droite américaine, mobiliser le peuple contre les intellectuels"
le monde diplomatique Mai 2006
et un petit truc instructif sur qui est propriétaire des médias
sur le site du plan B ( attention c'est un PDF )

 


Publié dans soumission.sociale

Commenter cet article

les marques du plaisir 02/09/2006 17:39

sur mon allusion aux tournées de johnny subventionnées par des municipalités , voir : http://unavisenpassant.blogspot.com/230 000 euros de juppé, ... on a aussi le cas du concert d'elton john il y a quelques années à Bergerac ....

les marques du plaisir 02/09/2006 01:49

merci pour l'interview que je connaissais pas ...on dira jamais assez les dégats que peut causer l'abus de joints ... à la plomberie cérébrale ....Remarque c'est tip top pour que le pen arrive devant sarkozy au premier tour Je vous remt le lien :http://www.dailymotion.com/video/xc080_doc-gyneco/a voir absolument

niki 01/09/2006 22:36

le meilleur pour la fin ?http://www.dailymotion.com/video/xc080_doc-gyneco

Eva_bien 02/09/2006 02:00

un magnifique outil pour que le pen arrive devant le petit nicolas au premier tour en 2007 ...

les marques du plaisir 01/09/2006 00:26

Témoin du mariage Bouygues, parrain de la progéniture Lagardère, copain d'Edouard , même si c'est pas dans cet ordre .... il est un proche de la moitié du CAC 40 ...

Dom 31/08/2006 19:44

Ca se saurait si on pouvait mélanger serviettes et torchons, non ?Sarkosy pourra faire tout ce qu'il veut pour paraître "populo", restera toujours Nicolas, Paul, Stéphane Sárközy de Nagy-Bócsa, de son vrai nom, avec un grand frère Guillaume (qui a déposé le bilan de son entreprise picarde, soit dit en passant), vice président du MEDEF.