Joint-(a)venture ... ou Doc Gynéco contre l'anti-france

Publié le par Les marques du Plaisir

Aprés bourriquet , et les intellectuels ( ah ce titre de Novopress Info : les intellectuels rejoignent l'UMP , avec sous-titre "Johnny Halliday viendra probablement à l'université d'été de l'UMP ... second degré ou pas ? ), voilà t'il pas que mister joint himself, j'ai nommé Doc Gynéco, s'est pointé à l'université d'été de l'UMP ... comme on vous l'annonçait hier ici , le Bob Marley de Clichy sous Bois , a eu un flash ... Nicolas Sarkozy est le nouveau G.W. Bush, et Doc Gynéco sera son Colin Powels et sa Condoleezza Rice ...
Ne ratez surtout pas l'heure et quelques de tentative d'interview de l'équipe de "la Banlieue s'exprime" ...

doc gyneco
envoyé par fontey

Notre nouvelle Jeanne d'Arc, croisée BHL qui aurait forçé sur l'afghan dans l'encensoir, nous y livre sa vision de la France d'Aprés ...un monde ou, aprés la victoire du petit Nicolas, les blacks seront ministre des affaires étrangères , ministre de la santé , ou dieu sait quoi, un monde ou les racistes seront devenus xénophiles parcequ'ils auront été préservés de l'influence néfaste du Vilain Jean Marie, un monde ou les clandestins seront parqués chez eux, derrière un mur construit par Bouygues et surveillé par Lagardère ... Un monde ou le "social de droite" régnera en maître ...
On apprend que le Petit Nicolas lui a "familièrement tapoté la joue" , et a déclaré :  "Je suis très heureux que des artistes comme Doc Gynéco viennent se joindre à notre combat et dialoguer avec les jeunes." ... "Je veux un mouvement politique qui ressemble à la diversité de la France (...) Je veux m'adresser à tous les Français dans leur diversité", a ajouté le président de l'UMP, qui a dit avoir "beaucoup d'amitié" pour le rappeur. L'est sympa Nicolas , avec les repentis ... Doc Gynéco est donc absout par le Putatif Calife ...
Oubliés les joints, oubliés les :

" Être né sous le signe de l'hexagone
On peut pas dire que ça soit bandant
Si le roi des cons perdait son trône
Y'aurait un max de prétendants

La France est un pays de flics
A tous les coins de rue y'en a 100
Pour faire régner l'ordre public,
Ils assassinent impunément

Être né sous le signe de l'hexagone
On peut pas dire que ça soit bandant
Si le roi des cons perdait son trône
Y'aurait 50 millions de prétendants"

Euh, j'en connais un qui a du bien se marrer ... Un borgne ...

On dira jamais assez le danger que représente l'abus de cannabis ....


Si ça aide pour les visions, ça embrume de trop .... tit dessin de Babouse

Faudra un jour expliquer à Doc Gynéco que l'idéologie qu'il dénonce ( dans un amalgame superbe, trés Sarkozien ... ) chez les rappeurs et rakailles de banlieue, c'est une idéologie fonciérement réactionnaire de droite, "prends le pèze, baise les putes et fais pêter les bagouzes", c'est un discours que ne renieraient pas bien des soutiens de Sarkozy, c'est un discours que l'on retrouve chez certains des rappeurs US si bien intégrés au système, c'est un discours qui est mis en exergue par les maisons de disque qui appartiennent aux amis de Monsieur Sarkozy ... Et qui est un moyen de rendre inaudible chez bien des jeunes des voix comme celles d'Akhenaton, de Joey Starr ... où de bien d'autres "rappeurs gauchistes", selon son expression .... il va finir par nous appeler à lutter contre l'anti-france, ce con ....

 



Publié dans soumission.sociale

Commenter cet article

les marques du plaisir 03/09/2006 18:42

bah celà résume assez bien les "choix" politiques , compassion caritative ou indifférence ???

Attentat2 03/09/2006 18:39

Ce que dit Doc Gynéco est loin d'être réductible à une simple "bouffonnerie". Par exemple, l'idée de lier les gens autrement que par leur misère : l'assistance (qu'il appelle l'assistanat) ne suffit pas. Une vraie gauche chercherait à fonder à nouveau la communauté nationale, à partrir de ce constat. Bien entendu, Doc se fourvoie complètement (ou est royalement ironique ?) quand il voit dans la "droite sociale" (?) du gnome Nicolas une solution à cette crise que nous vivons.

bertranD 03/09/2006 17:45

Deux posibilités :-c'est un bouffon (comme il se dénomme lui-même)-c'est l'illustration des mesfaits du cannabis...Ou les deux...

les marques du plaisir 03/09/2006 13:51

je pense que tu as bien compris ... il y a une part de lucidité, d'intelligence,  dans son analyse, mais une telle dose de cynisme ... aussi, et un tel "foutoir" sur Bush et ses alibis ...Ce qu'il dit sur le mirage de l'immigration est vrai, le phénomène s'auto-entretien sur un mirage , celui de tous les eldorados ... Mais flinguer les maliens à Ceuta, est ce protéger ses "frères blacks" ???avant hier, quand je suis tombé sur cette vidéo ( avant l'annonce de sa participation au raout des "jeunes populaires" ) j'e l'ai visionnée 2 fois ... être sur de bien comprendre ...

francois 03/09/2006 13:16

Putain...
largué là... Il doit quoi ? j'ai l'impression qu'il se contredit tout le temps et je n'arrive même plus à savoir s'il soutient Sarkozy là... Ce type doit être intelligent pourtant. Il dit des trucs très pas cons, quand il dit qu'on a besoin de quelqu'un à haïr,c'est loin d'être con... Mais ça renvoie surtout à l'opportunisme de Sarkozy, ce jeu sur les frustrations sociales. Par contre j'entends dans ce que dit Doc Gynéco une analyse très fine : Sarkozy est "sexy" car mis à la place de celui qui manque : celui qu'on peut haïr.
Là où je ne suis pas Doc Gynéco, c'est que le fait de se mettre à cette place, ne fait pas de Sarkozy quelqu'un de recommandable pour autant. Termine en disant que Sarkozy n'est pas raciste, c'est peut-être couillu, et peut-être même vrai, mais là n'est pas le problème. La question c'est qu'induit Sarkozy au niveau de son électorat ? C'est ça qui compte. Moi je crois que Sarkozy induit du rascisme dans l'opinion publique. Ca c'est pas rassurant. Le spectre de Le Pen est un peu "épouvantail" (je veux dire "épouvantail" à la façon dont l'agite Doc Gynéco, Le Pen est réellement quelque chose de très préoccupant, mais c'est un peu rapide de s'en "servir" pour disculper Sarkozy).
A moins que j'ai rien compris de ce que disait Doc Gynéco.