je suis un salaud ....

Publié le par les marques du plaisir

ben oui , faut que je l'avoue, je suis un de ces salauds de privilégiés d'assurés sociaux qui pensent qu'à être malades ... Et qui, à force d'y penser, finissent par se rendre malades ... depuis Lundi soir, je présentais tous les symptomes du Lumbago ...
LUMBAGO, subst. masc.
A. Douleur, généralement aiguë, localisée dans la région lombaire. Synon. fam. tour de reins. Attraper un lombago. Un joli lumbago intercostal m'a pincé hier et me tient encore aujourd'hui; c'est une sorte de torticolis à la ceinture (AMIEL, Journal, 1866, p. 103). Aujourd'hui j'ai une grande douleur de reins, un lumbago (FLAUB., Corresp., 1879, p. 199). Pris ces jours-ci d'un lumbago, il m'est venu à sa suite une douleur dans la jambe à crier : c'est comme si j'avais un essaim de guêpes dans le genou. Bon, voilà le train d'arrière qui se désagrège! (GONCOURT, Journal, 1886, p. 582).
B. MÉDECINE
1. Vieilli. ,,Douleur lombaire consécutive à un effort, et en rapport avec une affection de la colonne vertébrale ou de la musculature lombo-sacrée`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Je m'étendrai peu sur le rhumatisme des reins. Cette espèce particulière à laquelle les auteurs ont donné le nom de lumbago, a son siège dans les muscles quarrés, les sacro-lombaires et les autres muscles extenseurs de la colonne vertébrale (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 416).
2. Mod. Douleur lombaire aiguë due à la lésion de disques intervertébraux (essentiellement localisée au disque compris entre les deux dernières vertèbres lombaires ou entre la dernière vertèbre lombaire et la première vertèbre sacrée). Le lumbago est considéré actuellement comme une entorse des articulations des vertèbres entre elles (GARNIER-DEL. 1958)

Chais pas si vous avez remarqué mais le lumbago, c'est un truc de feignant, pas un de ces trucs qui se soignent avec quelques pilules tout en continuant à bosser, nan , un truc qui t'immobilise au plumard , en attendant que ça passe ... et j'ai même pas honte ... En plus pour être sur qu'on trouvera pas que mon absence de gout pour le travail est "injustifiée", je me paye une sorte de grosse affection rhinopharyngée avec 38°8 , nez qui coule, tête en chamallow confit , incapacité à aligner un début d'amorce de cohérence d'idée, me fait l'effet d'un électeur du petit Nicolas au sortir d'un meeting de la france d'aprés ... ou d'une groupies de Notre Dame du Marais au sortir d'un pélerinage de Rosière  ( euh, la rosière, c'est bien l'organisatrice des fêtes de la rose nan ??? ) ...



Publié dans Déblogage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Monolecte 24/09/2006 20:31

Moi j'dis : si t'es opérationnel pour bloguer en rond, c'est que t'es bon pour le service!!! Feignasse! Profiteur! Couleuvre!! Chochotte!!Blague à part, il paraît que c'est vraiment super doulloureux!Bon courage ;-)

eva_bien 24/09/2006 13:39

Hé ho, hein, vu mon grand âge à moi aussi, c'est pas si mal un vieux truc.....Et la tendresse, bordel???? C'est bien de le chouchouter mon vieux truc!!!!!!!

Exigeant 24/09/2006 12:46

Suggestion pour éva : il est peut-être venu le moment d'échanger ton vieux truc de 54 ans contre 2 de 27 en pleine forme?Sourire angélique!