Robert Doisneau

Publié le par les marques du plaisir

"Doisneau, le banlieusard, émerveillé par notre capitale" ... tout est résumé dans ces mots ... il y a les banlieusards , ceux que nous avons rejeté au delà des fortifs, et notre ville ... celle des bobos lecteurs de Libé/Charlie ? ou celle des Monsieur Thiers du XXIème siécle ?
Je me souviens de ce petit bonhomme, radieux et plein de malice , entouré de gamins des Francs Moisins et d'Allende , attentifs, passionés, lors d'une rétrospective organisée à Saint Denis , dans les années 80 . Oui il était resté ce "banlieusard émerveillé" ... Mais pas par votre capitale, Monsieur Delanoë, pas par ce Paris Fric Ecologiquement Correct qui vous tient tant à coeur ... non, simplement émerveillé par la vraie vie des vrais gens ... par ces gamins déjà si décriés , et pourtant si réceptifs ...


Alors , si vous en avez la possibilité, allez voir l'Expo Doisneau, parcequ'il est un des grands bonhommes de la photo du vingtième siécle , puis dans le fond, ce que pense de lui un ex-dirigeant d'un des plus puissants groupes industriels Français  ( passé dont le monsieur doit avoir honte puisqu'il a disparu de ses biographies ) ... on s'en fout ... on est pas plus sérieux que ce petit bonhomme qui a poussé la dérision jusqu'à tirer sa révérence, à ce monde ou l'image n'est plus qu'un produit, un 1er avril ... Chapeau Monsieur Doisneau ... l'autre, je vous salue pas ....

Publié dans Délation...........

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article