L'Eldorado ....

Publié le par Eva_bien

Je lis, ici ou là, de jeunes trentenaires nous dire que puisque c'est comme ça, ils vont s'expatrier en Angleterre, non mais!!!!!!! En voilà une nouvelle race de pénibles qui te vante comment qu'elle est plus verte l'herbe du pré du voisin........Parce que, le véritable expatié, lui, il est bien trop occupé à corver 80 heures par semaine pour payer le loyer de son 1/2 F1, à à peine 2 heures de métro.( Si tu émigres en Angleterre sans qualification, sache, jeune , que tu auras un boulot de serveur, comme ailleurs).
Ok, notre pays est un vieux pays tout pourri, ou les vieux veulent pas lâcher le morceau..........Mais qu'en est-il de cet Eldorado Londonien, tant vanté par nos jeunes loups si pressés de nous pousser vers la tombe?
Ben,voilà:
"Plus de 350 000 Britanniques ont quitté leur île en 2005 pour jouir d'une vie meilleure".......
Les autorités s'inquiètent surtout du fait que le nombre d'émigrants pourvus d'une bonne qualification professionnelle a doublé en dix ans. Un rapport de la Banque mondiale, publié en 2005, indiquait qu'un diplômé sur six quitte la Grande-Bretagne. C'est la plus forte proportion parmi les pays occidentaux. l y en a environ 200 000 en France et le même nombre en Espagne. Désormais, il y a plus de Britanniques vivant à l'étranger que d'étrangers vivant en Grande-Bretagne, faisant de leur diaspora la seconde du monde.
Les raisons souvent invoquées pour expliquer l'exil des jeunes actifs tiennent au chômage qui les frappe plus durement que leurs aînés........
Depuis quelques années, les retraités à la recherche d'une meilleure qualité de vie s'expatrient. Ainsi ce couple qui voudrait passer ses vieux jours en France. Paradoxalement, c'est la crise des fonds de pension qui les pousse à traverser la Manche. Propriétaires d'une maison qu'ils espèrent vendre 600 000 euros, ils n'ont pratiquement aucune épargne et une retraite minimale en tant qu'anciens enseignants. « Aller en France est la seule façon convenable de prendre notre retraite avec aussi peu d'épargne ».
Pour en remettre une couche sur ce nouvel Eden:
Selon des rapports de la Banque Mondiale et de l'ONU,« Au Royaume-Uni, les inégalités entre riches et pauvres sont les plus importantes du monde occidental, comparables à celles qui existent au Nigeria, et plus profondes que celles que l’on trouve, par exemple, à la Jamaïque, au Sri Lanka ou en Ethiopie .»
Ou encore, en vrac:
«Le bilan du Royaume-Uni en terme d'emprisonnement des enfants est l'un des pires qui se puisse trouver en Europe.» ( Si le Royaume-Uni enferme ses jeunes plus qu'aucun autre pays de l'Union européenne, c'est à la politique de «tolérance zéro» de l'incivisme et de la délinquance qu'il le doit. Les statistiques sont éloquentes. Fin juin, 10.558 adolescents et 538 adolescentes étaient pensionnaires des prisons et des institutions spécialisées d'Angleterre et du pays de Galles – l'Écosse et l'Irlande du Nord ont leur propre système pénal.Plus de 8 000 d'entre eux étaient âgés de 18 à 21 ans. 42% de ces détenus sont des «first time offenders» – des délinquants primaires – incriminés pour chapardages, vols, cambriolages, bagarres ou toxicomanie. Le nombre des 15-17 ans en détention préventive ou purgeant une peine a doublé durant la décennie écoulée.)

Naître et grandir pauvre en Grande-Bretagne est encore plus pénalisant que dans d’autres pays développés...
Un demi-million de «sans-logement» en Grande-Bretagne ...
Un demi-million d'enfants britanniques travaillent illégalement ...
53 % des enfants de la capitale britannique vivent sous le seuil de pauvreté. Ainsi, la plus riche, la plus opulente, la plus dispendieuse des capitales européennes abrite en son sein, à côté de ses nombreux millionnaires - en livres sterling -, plus de 300 000 enfants officiellement "pauvres".Ils ne vivent pas dans les lointaines banlieues mais au centre de la ville, au cœur du "Londres intérieur" .

Mais que nos trentenaires se rassurent, il leur reste la Chine ...

Et comme disait mon pépé:"Si l'herbe du pré du voisin te semble plus haute et plus verte, laisse le s'emmerder à la tondre". Surtout que , comme le souligne Olivier Bouba-Olga, y a des voisins qui trouvent que notre herbe est bien verte ,
En dépit de l'impossibilité des réformes. En dépit de la faible compétitivité coût de la France. En dépit des dépenses publiques qui ne servent à rien. En dépit des grèves à répétition. En dépit de l'inadéquation entre système éducatif et système productif. etc, etc, etc...


Publié dans rubrique d'éva...

Commenter cet article

Ouadou 03/11/2006 08:52

Les "cerveaux" qui vont faire la manche de l'autre côté ? Assez naïfs pour y croire ? C'est une insulte à l'intelligence ?

Précaire 02/11/2006 00:27

Ouais… et sans parler des retraites (pour les expatriés) ! Parce qu'une fois que t'en peut plus, qu'ils t'ont pressé comme un citron… bref, que tu voudrais te reposer, profiter de ton travail… Aie !Et même si je ne connais d'endroit où l'herbe est plus verte , j'ai quand même une furieuse envie de me barrer… Mais où ?

urchin 01/11/2006 21:48

Voui je confirme. Je viens de passer un an en Angleterre et je rentre en France, sans regrets. Il est effectivement nettement plus facile de trouver un emploi en Angleterre qu'en France, mais ça ne compense pas la météo, le NHS et le paysage :) La plupart de ces donneurs de leçons qui nous expliquent que l'Angleterre est plus accueillante que la France ne sont pas expatriés.

les marques 31/10/2006 23:57

euh, c'est pas tant pour ceux qui ont envie, que pour ceux qui croient le discours de Coehn, Marseille, Le Point, l'Express, Le Figaro, le Nobs, les blogs, LLM etc ... :o)))

brigetoun 31/10/2006 19:31

franchement tu as déjà vu quelqu'un qui a envie de faire une expérience y renoncer parce qu'on lui dit que c'est idiot ! par ma foi s'ils ont envie de partir.. sauf si c'était vraiment "toute l'élite de la Nation"