sont ils humains ???

Publié le par les marques du plaisir

On les a enfermés ... on les a privé de leurs animaux de compagnie ... on les a privé des plaisirs de la table ... on les a privé d'alcool ... on les a privé de sexualité ... on les enferme dans leur cellule dés 20 heures ... sont ils encore humains ? Bien sur que oui, puisqu'on va les priver de leurs dernières cigarettes ... pour les protéger ...
Ces derniers jours ont vu France Inter essayer de battre RMC-info dans le genre gerbeux ... Parait que les aides soignantes dans les services de gériatrie sont toutes des sadiques, fruit de l'hybridation entre Torquemada et le Docteur Menguele ... C'est vrai que c'est pratique, de désigner les "dangers" que courent les vieux ( comme on l'avait déjà fait pour les mioches ) ... ça pernet de bien camoufler les vraies barbaries ... Ben , n'en déplaise aux émules du journalisme radio version détective, pour avoir vu passer, pour de courtes durées, des personnes de la famille en milieu hospitalier, je dirais plutot "chapeau, les aides soignantes" ... Elles font, dans l'immense majorité des cas, ce qu'elles peuvent , avec l'absence de moyens que leurs laissent les comptables à qui l'on a laissé la charge de la santé publique ... Et puis, y a des vieux cons, je le sais , j'en ai eu une dans la famille ... et même avec ceux là, elles sont souvent d'une patience d'ange ... Non, j'ai pas envie de causer de ceux et celles qui sont diminués physiquement ou mentalement, j'en ai ni les compétences, ni l'envie  ... Juste envie de parler de la vieillesse, et de la manière dont "on" leur refuse le plaisir ....
faut dire que le secteur de la vieillesse, c'est, de tradition, un secteur fortement marqué par les curés ...  Ca doit dater des hospices religieux , des bonnes soeurs en cornette ( dont mon Grand Père, qui les avait pratiqué, professionnellement disait " en général ce sont de foutu salopes, jamais vu autant de méchanceté gratuite que chez ces bonnes femmes" ... ) , de l'époque ou les congrégations reconstituaient leur patrimoine, aprés 1905, par le biais de la captation d'héritage ... Bon depuis, les évangélistes et assimilés ont piqué des parts de marché aux curés, mais quand tu rencontres un dirlo de maison de retraite, ou pire, une animatrice BEATEP , t'as l'impression, au discours, d'avoir fait un bond de 50 balais en arrière .... et encore , c'est que le discours ...

Pasque quand tu rentres en maison de retraite, c'est encore comme si tu rentrais au couvent ... même pas en taule pasque la taule, en général tu prends pas perpète et les matons sont plus humains que les dames patronesses qui dirigent les pénitenciers pour vieux ... je me souviens de cette mémé de 78 balais qui se pointait tous les jours à 11h au bistrot du village pour boire son petit pineau, fumer sa gallia, lire le journal, et parler avec de vrais gens , même si ce n'étaient que des piliers de bistrots ... je me souviens du jour ou elle n'est plus venue, parceque la matonne en chef du stalag pour vieux avait décidé que ce n'était pas bon pour l'image de l'établissement , ces vieux qui vont au bistrot ... la même matonne en chef avait décrété que le pinard à table, c'est mauvais pour la santé, exit le 1/4 de rouge, le jardin potager fait par les pensionnaires, leur participation à la vie de l'établissement, c'était pas normal les vieux c'est juste des inutiles, et faut bien leur faire sentir ... alors, pour les occuper, avec sa kapo à BEATEP, elle leur organisait des aprés-midi récréatives au carrouf du coin ... je me souviens de la discrétion de la copine veilleur de nuit qui allait taper à certaines portes au petit matin, pour que, à l'arrivée des kapos, chacun-chacune ait regagné sa chambre , parcequ'à cet age là , on a même plus le droit à la tendresse, alors la sexualité ... je me souviens de ce connard de médecin qui foutait au régime strict des mémés et des pépés de 90 balais , pas pour qu'ils survivent 10 jours de plus, non juste pour qu'ils sentent bien la souffrance que représente la vieillesse pour la société ...  faut que vous sachiez que le jour ou vous laissez vos vieux valides lacher la rampe au point de rentrer au mouroir, fut il de luxe , il faut espérer qu'ils ne survivront pas trop longtemps ... Pasque "c'est pas une vie" ... c'est même pas une mort, c'est indigne ... Dans ces établissements, que j'ai vu de plus ou moins prés, les seuls Humains , ce sont les petits, les sans-grades, les qui ont pas fait des études de psycho, de diététique, ... les qui qui font passer en douce un coup de rouge, une clop, un sourire vrai, pas le modéle "1958 assistante sociale" ... les cuistots, les  femmes de service, les veilleurs de nuit  ...
et on découvre, au gré d'une loi prohibitioniste que ces vieux sont occupants d'un établissement public, et qu'on va donc leur interdire totalement l'usage du tabac dans ce qu'ils pensaient être leur dernier "domicile" ... leur chambre ... C'est vrai qu'ils ne sont que des incapables majeurs, si ce n'est des enfants, qu'il convient de protéger ... mais contre quoi bondieu !!! Le cancer ? les violeurs? la cirrhose? les cons? ....Non, pas contre les cons ... on protége jamais contre les dames patronesses ...
Ma grand mêre, à 93 ans, allait, deux aprés-midi par semaine, voir "les vieux", à la maison de retraite ... les vieux qui avaient 10 ans de moins qu'elle ... qui a pas voulu vieillir ... C'est peut être ça, une vie ...


Publié dans coup de sang

Commenter cet article

Cathy 15/11/2006 20:18

TELLEMENT JUSTE TELLEMENT VRAI
mon papa 94ans il aime bien le vin c'est tout ce qui lui reste avec une bonne bouffe
il est aveugle presque sourd...marche plus...fait pipi dans un tuyau...
hé bien "non le vin c'est pas bon pour lui avec ses médicaments"... quelle bande d'abrutis ! alors moi je lui donne du bon vin rouge! d'ici que l'on me dise que je lui veux du mal !

cactus aime le mot dit 14/11/2006 21:18

Soumission sociale ?
HEINNNNNNNNNNNNNNNNNN ?????????

Dom 13/11/2006 13:20

Dans le village de ma mamie ils ont mis en place un autre système, des petites maisonettes, individuelles, dans lesquelles les personnes âgées peuvent habiter en toute indépendance, avec une assistance médicale et ménagère comprise.Ma mamie a préféré rester dans sa maison à elle, même si elle ne va plus au premier, même si les pièces sont devenues trop grandes, parce que c'est chez elle et qu'elle peut continuer à râler sur tout ce qui bouge, comme ça lui chante.Ton billet est un beau plaidoyer de ce que devrait -être la vie avec nos séniors. Une communauté où on profite de l'expérience et la sagesse des uns et de la jeunesse des autres.Pourquoi en Afrique (je sais, je radote), les vieux sont ils si respectés, si intégrés dans la vie du village, et pas en France ?

les marques 13/11/2006 10:21

les solutions soleil vert, "ils" les révent , mais dés la naissance, celà donnerait un modéle économique hyper performant ... et là, on est plus dans "le dernier voyage" ... juste dans la rationalité économique ...

amarula 13/11/2006 08:49

Je pense souvent qu'on a la chance, les vieux se faisant plus  nombreux, qu'une solution à la "soleil vert" existe quand le moment sera venu pour nous. Ca me parait l'idéal, choisir le moment, la vidéo que vous regardez  .. et la drogue qui vous emporte ( j'ai toujour rêvé d'essayer l'opium, enfin!! )