que pouvez vous leur dire ???

Publié le par les marques du plaisir

Que s'ils avaient voté Oui, celà ne se serait pas produit ???
hier, 19-20 sur France 3, "une directive européenne inquiète les routiers" ... ou il apparait qu'en application d'une directive européenne, on consulte les chauffeurs routiers sur "la trimestrialisation de leur temps de travail" et que ces salauds de prolos sont pas content ... tous des feignasses bolcho - inmodernisables ... "Et en plus, ces salauds nous pollue un max" on a du penser chez les bobos-feldgraü ... Bon c'est de la télé, donc du prédigéré, et au bout des 38 secondes de "papier" t'en sais pas plus qu'avant, à part qu'y a un problème ... et que c'est la faute à Bruxelle ... Moi j'aime bien en savoir plus, alors je cherche ... chais pas si mes capacités neuronales gogoliennes étaient en mode "off" où si les dépèches de l'AFP sont restées engluées dans la toile ... mais que tchi que dalle ... Bon, je remet ça ce matin et tout ce que je trouve, c'est une décision du conseil d'Etat annulant un décret de ... mars 2005 ... allez je te résumes ... Sous la Présidence de cet homme de gôche qu'est Romano Prodi, celle à laquelle participait cet autre grand homme de gôche qu'est Pascal Lamy , et sous l'impulsion de cette grande européenne ( la preuve, elle est membre du machin de ce grand homme de gôche qu'est Jacques Delors, Notre Europe ) Loyola Palacio, nos grands humanistes pensent que c'est ringard de prendre comme base de référence pour le temps de travail dans le transport routier "la semaine" ... on est alors en france en pleine folie de l'annualisation ... conséquence malheureuse ( ? ) des lois Aubry ... Et dans la foulée, on trouve pas d'opposition à cette directive, que l'on finit par transposer en droit français par décrét du 31 mars 2005 ... Enfin, si, ces salauds de syndicats bolchéviques déposent un recours en annulation de la transposition devant le conseil d'Etat, qui annule 8 articles du décret ... Bon, faut pas se faire d'illusion, dans quelques semaines, le gouvernement nous pondra un décret clean au plan juridique, et les chauffeurs routiers verront leurs revenus diminuer de maniére importante ( certains parlent d'1/3 ... ) ce qui "remettra les entreprises françaises dans le grand jeu de la concurrence européenne" ... par un effet mécanique de réduction du cout de la "ressource humaine" ... parceque plus la période de référence pour la détermination de la durée du travail est longue, plus il est facile pour l'employeur de diminuer le recours aux heures supplémentaires ..donc le ministre des transports va consulter les organisations patronales et syndicales du secteur ... Et ces salauds de syndicats bolchéviques vont ( peut être ... ) interroger les candidats à la présidence de la république course à l'échalotte ... La réponse du petit Nicolas, on la connait, entrave à la circulation, article chais plus combien , 2 mois ferme et retrait du permis ... Mais là, je pense à la nouvelle star, Notre dame du Marais ... elle va leur répondre quoi, aux routiers de la CGT ? Elle a participé à presque tous les gouvernements qui ont , depuis 1984, laissé mettre en oeuvre des directives européennes organisant la casse des (rares) avantages sociaux dans le secteur privé, la casse des services publics, l'alignement européen par le bas au plan social, sous l'impulsion de commissions européennes souvent majoritairement "de gôche" ... Qu'a telle à dire à toutes les victimes de cette schyzophrénie libérale qui fait voter à Bruxelle et regretter les décisions de "l'Europe" une fois de retour au contact des électeurs ??? On est au coeur du probléme ... Le Parti (socialiste) , englué dans sa logique de poursuite de la construction de l'europe néo-libérale, ne peut que rester muet ... que dire en effet aux victimes des décisions que ( chuis gentil ... ) l'on a laissé prendre , sans broncher, sans user de cette possibilité de chantage au veto dont les libéraux tachériens-blairistes ont si bien su abuser ??? Bah il reste toujours l'argument imparable, "si vous aviez voté oui, les lendemains auraient chanté "y a d'la joie" mais là vous êtes punis, bien fait !!!" ... il est des situations qui sont intenables ... les "on n'y peut rien" ... allez, n'en parlons plus, on va causer sécurité sécuritaire ... Ordre , remise au carré, réhabilitation de la valeur morale du travail, ... puis si les routiers font trop chier, il doit bien rester un ou deux AMX 30 ... En 1992, Notre dame du Marais était ministre  ....

Publié dans les zexperts

Commenter cet article