Au secours, Chalandon revient .....

Publié le par les marques du plaisir

Vi, vous avez bien lu, il revient masqué, ... le bel Albin Chalendon, Ci-devant ministre de pleins de trucs sous le pompido-giscardo-chiraquisme , inventeur des avions renifleurs , grand pourvoyeur de cachots privatisés ...
Les 2 ou 3 vioques qui passent parfois par ici se souviennent peut être du 1er plan chalandon, celui qui, au tout début des années 70, a permis de financer quelques campagnes UDR  à quelques  escrocs individus entreprenants de se mettre un paquet de pognon à gauche à l'abri en Espagne ... pour les plus jeunes , j'explique ... l'idée, c'était de vendre à des pauvres des pavillons bon marché, tout en lego alumettes panneaux de béton pré-contraint boulonnés ... Y s'était monté quelques usines qui fabriquaient, des potes de Pasqua du SAC avaient monté des entreprises pour assembler les plaques de carton maisons , quelques truands des CDR promoteurs immobiliers se chargeaient d'entuber quelques pauvres mecs bourrés de la commercialisation ... A l'époque , ça coutait 30 % de moins qu'une construction traditionnelle, et ça avait un petit coté casbah qui a pas rebuté les plus pauvres des pied-noirs  ... Et faut dire qu'on a vu la différence au bout de 4 ou 5 ans ... Le coté casbah, c'était juste bon pour le ciné, et encore y a des décorateurs de ciné qui font des décors bien plus durables ... Entre les joints fait à la poussiére qui se sont dissous aux premières pluies, les boulonnages de panneaux qu'ont vite été bouffés par la rouille, les champignons sur les murs , les garages à 2m50 du sol, et à 2m50 de la rue ( essaye de faire grimper une pente de 50% à une 4L .. )  ...  Bilan  de l'opération 36 ans aprés, beaucoup n'ont pas encore fini de rembourser ce qu'ils ont été obligé d'emprunter pour maintenir la maison habitable pas trop insalubre ....

Il était un petit homme,
Pirouette, cacahouète,
Il était un petit homme
Qui avait une drôle de maison
Qui avait une drôle de maison

La maison est en carton,
Pirouette, cacahouète,
La maison est en carton
Les escaliers sont en papier
Les escaliers sont en papier

Si vous y monter...
Vous vous casserez le bout du nez.

Le facteur y est monté...
Il s'est cassé le bout du nez

On lui a raccommodé...
Avec du fil doré

Le beau fil s'est cassé...
Le bout du nez s'est envolé

Un avion à réaction... ( toute allusion aux avions renifleurs de Mr Chalandon est passible du pire )
A rattrapé le bout du nez

Mon histoire est terminée...
Messieurs, Mesdames, applaudissez!

Et v'la t'il pas que Borloo , nous refait le coup ... Bon, ce sera moins mafieux, vu que maintenant, on peut plus aller planquer son fric en Espagne, mais en même temps, y a plus besoin d'être malhonnête pour s'enrichir de manière indécente ... Y nous font la maison à 100 000 €uros, 400 € par mois sur plus de 20 ans, avec tout électrique , parait qu'ils ont même prévu le compteur EDF maintien d'énergie d'origine ... celui qui te permet cafetière électrique ou  grille pain, mais sans éclairage 40 watt ... pasque sinon, les gens auront vite le choix : payer les annuités de prét ou se chauffer, s'éclairer, et cuisiner ...  même que dans un coin paumé de bretagne, y a un élu qui les fait à moitié prix ... 50 000 €uros ... de toute façon, comme pour les chalandons des années 70, les concepteurs, constructeurs, fabricants auront déposé le bilan dés la fin de l'opération ... et de pauvres gens seront obligés de s'endetter encore plus pour ne pas perdre le peu qu'ils auront déjà remboursé ....

Il était un petit homme,
Pirouette, cacahouète,
Il était un petit homme
Qui avait une drôle de maison
Qui avait une drôle de maison

Publié dans Délation...........

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article