Lettre ouverte à la gauche ...

Publié le par les marques du plaisir

On assiste depuis quelques jours à une savante entreprise de destruction d'une dynamique en laquelle un certain nombre d'entre nous avions vu une petite lueur d'espoir ... Je n'ai pas envie de juger des responsabilités des uns ou des autres, de tel ou tel parti ou individu, nous sommes confrontés à une responsabilité que nous devons prendre collectivement, militants, élus et organisations politiques ... Et l'on redécouvre, avec effroi, que l'individu, militant ou sympathisant , de base, n'est rien face à des logiques qui le dépassent ... Logiques de Parti, comme les jouent le PCF ou la LCR, logiques de personalisation-starisation qui servent les égos de tel ou telle ...
Je voudrais rappeler, comme l’ont fait un certain nombre d’orateurs à Montpellier,  que l’objectif n’est pas que tel ou tel EGO , qu’il soit individuel ou de parti, soit devant les caméras, puisque une victoire devrait marquer la fin du cirque présidentiel, mais de (re)donner l’envie de voter à gauche à tous les paumés, tous les exclus, tous ceux que la machine rejette … le vrai objectif, il est peut être dans ces législatives qui suivront dans la foulée … Prendre le risque de “dissoudre” l’espoir nait en 2005 c’est prendre le risque criminel que ceux à qui vous aurez dit, “attendez encore un peu, que nous nous entendions sur la répartions des places, pour l’instant nous n’avons rien à vous dire qui ne puisse attendre 5 petites années …” n’entendent plus que les sirènes des fascistes … parce qu’elles leur parlent, parcequ'elles dénoncent le parlementarisme comme un systéme ou l'on se répartit les petits avantages ... et que seriez vous, vous aussi, en train de faire ???
dans cette hypothése, que je n’ose même pas envisager ( quoique … ) vous ( tous … ) ne seriez plus simplement imbéciles dans votre soif de cirque politico-médiatique … non , vous seriez définitivement criminels …
Vous n’auriez rien à dire aux 3 millions de mal-nourris …
Vous n’auriez rien à dire aux centaines de milliers de “pas logés”
Vous n’auriez rien à dire aux 8 millions de pauvres …
Vous n’auriez rien à dire aux 50 % de la population qui se définissent comme appartenant aux classes populaires …
Vous n’auriez rien à dire , si ce n’est “patientez” … ce que dit la social-démocratie européenne depuis 25 ans ... ce que dit l'église catholique depuis 2000 ans ... patientez, le paradis, c'est pour un de ces jours, pour aprés, quand toutes les conditions seront remplies ... aprés ...
Vous ne vaudriez pas mieux que les sociaux-libéraux …
Il vous reste quelques jours …
Pour en finir avec la lutte de places ...
Pour faire naitre l'espoir ...

Signez ce texte ici ... il reste peu de temps ...
Mais l'urgence est là ...
Motivés, motivés ...

Publié dans coup de sang

Commenter cet article

kristelle 16/12/2006 16:54

pétition signée (mieux vaut tard que jamis) ; )

les marques 06/12/2006 13:38

si tu causes anglais, avec petition on line c'st simple....oui, tu cliques sur lelien et tu arrives sur la pétition :o)))

Bruno Lamothe 06/12/2006 13:18

Au fait, je signe en cliquant sur le lien, je suppose ?

Bruno Lamothe 06/12/2006 13:18

J'ai pas un Bac+4 en création de blog, comment tu veux que je saches comment on fait une pétition ??? (;-D )Moi personne m'explique jamais rien... snif

les marques 27/11/2006 22:47

ben oui ... mais .... ça date d'hier ...