Bon, l'est Noyé, Joël ???

Publié le par les marques du plaisir

Ces jours ci, on se sent le coeur au bord des lèvres, prét à convoquer l'ami raoul, à voir le tomberau de mièvreries qui s'abat sur l'humanité ... Entre le forum de notre hébergeur préféré vénéré qui croule sous les questions style "comment je fais pour avoir de la neige qui tombe sur mon blog ou y a déjà des chatons enfouis sous les noeuds roses toute l'année, avec le fond parchemin rose qui va si bien et les petits gifs animés à gerber ???" , les bonbons à deux balles sur le comptoir de ce commerçant d'habitude si "souriant", les cartes spécial unicef, les centaines d'hectares de sapins qui auront pas eu la chance de grandir assez pour lacher leurs pignes ( c'est comme ça que les sapins tirent leur coup, me demande si l'expression se pignoler vient de là ??? des fois j'ai de ces questions qui me font un peu peur ... ) , les centaines d'heures de niaiseries télévisuelles qui prouvent tous les ans que le PAF ne recule devant aucun sacrifice pour faire reculer toujours plus les limites de la connerie bétifiantes et autosatisfaite ( ben, oui pasque une des marques de fabrique du Noël télévisuel, c'est les "bétisiers", comme si l'ensemble de l'offre n'était pas , es-qualité, une gigantesque montagne de connerie veule, obscéne, et mercantile ... )  ...  oui, j'ai envie de vomir ... par avance ...

Et pendant les fêtes, le progrés est en route ... aprés le purin d'ortie , vla t'y pas que notre justice  toujours prompte à défendre les intérèts du capital citoyen condamne une bande de doux dingues qui commercialisaient des semences de plantes non répertoriées à l'INPI, ou un truc du genre ... Bon c'est vrai qu'il vaut mieux employer les controleurs de la Répression des fraudes à traquer les dealers de "coeur de boeuf de nice" que les champions de la commercialisation de "foie gras du périgord" "made in hungaria" , pasque là, on friserait "l'entrave au marché" ... Bon, en 2008, promis juré, les "foies gras du périgord", ils seront comme les truffes, "made in people's republic of china"  , grace aux investissements de certaine entreprise leader dans le foie gras pour pauvre déguelasse dans les provinces rurales chinoises ... Pasque si on sait controler quelques "étiquetages non conformes" dans quelques boutiques de semences, les millions de conteneurs qui débarquent tous les jours avec nos produits festifs , on a toujours pas trouvé le premier clampin douanier  venu pour en vérifier la conformité non dangerosité pour le consommateur ... Youpeeeeee Noyez Joël ... Mardi, la vie recommence ...


Bon, si je vous ai pas plombé l'ambiance , demain je vous file la recette contre les embarras gastriques ...

Publié dans coup de sang

Commenter cet article

les marques 25/12/2006 11:15

même pas la gueule de bois ... :o))) pas le cas de tout le monde hein .... :o)))