j'adore cafter ...

Publié le par les marques du plaisir

"il convient que les équipes ne se laissent pas enfermer dans une appréciation purement sommative de la notation qui doit être formative (...) contextualisée dans son appréciation (...) par cette appréciation critériée d'une attitude, on évite surtout tout effet négatif de double peine . (...) C'est un critère fondamental pour que la note mise en place puisse respirer dans le contexte éthique qui doit être le sien : celui de l'autonomie dans le cadre d'une inter-subjectivité et non de la sanction pavlovienne des comportements . L'appropriation des exigences d'une régulation critériée du vivre ensemble est à ce prix ."
Savourez ... c'est à peu prés aussi accessible au commun des mortels que les intermédes bas moldaves de notre ami Pétaramesh ... Non, ça cause pô de musique du monde, contrairement à ce que pourrait laisser entendre la "respiration de la note dans son contexte éthique", ça cause pas non plus des lois du Kanichabouch 1 à 13, comme la référence à la "double peine" pourrait le laisser entendre ...
Allez chuis sympa, je te traduis :
Leur foutre un coup de pied au cul chaque fois qu'ils font une connerie, c'est pas bien, mais leur foutre une inscription au bulletin N°1 du casier judiciaire vie scolaire pour une durée de 25 berges, c'est pas cool non plus ... C'est, selon le Canard enchainé dont je ne saurais trop vous conseiller la lecture, la philosophie de la démarche de la "note de vie scolaire"expliquée par un rectorat à ses personnels , l'une des dernières innovations pédagogiques de la fabrique à crétins ...
Des fois, y a des coups de pied au cul qui se perdent ... et pas que dans les couloirs des collèges et lycées de France et de Navarre ...

Publié dans citations

Commenter cet article

Anastomoses 09/01/2007 15:20

Ce ne sont pas les mêmes quirédigent les manuels, mais les pédagogues ne valent pas mieux question jargon. On jargonne tous dans le boulot, et si ça restait entre eux, ça ne me dérangerait pas, mais ça contamine tout, enfants compris

Thomas Hawk 09/01/2007 13:38

Grandiose! Même l'article L 543 (au hasard) du code de procédure pénal, à côté, c'est limpide comme de l'eau de roche (c'est pourtant un truc assez impénétrable à moins d'avoir étudié le droit). Heureusement que c'est pas les mêmes qui rédigent les manuels scolaires!

Edmond K 07/01/2007 12:22

"...régulation critériée.." : encore un concept abscon né dans des crânes de gens trop "critérisés (*)? Et certainement pour en fabriquer d'autres ?

J'imagine déja l'embarras des chefs d'établissements scolaires, ou des professeurs principaux qui doivent se mettre à jargoner ainsi pour expliquer aux familles la note de "vie" scolaire....et tout ça pour ça !

La bise du nouvel an.

(*) voilà où mène l'abus de critérisation. Cela évoque un autre mot, très proche mais que je n'ose employer pour ces personnes très intelligentes.

Yogi 07/01/2007 00:32

Comme quoi il serait possible de réduire les coûts de l'Education Nationale.

OxygÚne 06/01/2007 23:05

Superbe exemple d'usine à gaz sur laquelle se sont penchés des dizaines de mes collègues professeurs principaux. Et voila pourquoi votre fille est malade !