Les entreprises occidentales contre l'amélioration des conditions de travail en Chine

Publié le par Eva_bien

Les idéologues libéraux ont toujours mis en avant une justification imparable à la mondialisation : il faut faire partager aux pays du sud les bienfaits de l'économie de marché ; en multipliant les échanges commerciaux, technologiques, en délocalisant les activités non-stratégiques, en accueillant et en insérant de plus en plus de pays dans le grand jeu mondial, bref, en accordant plus de LIBERTÉ au marché, on tendra vers l'ÉGALITÉ et le niveau de vie des populations des pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique Latine finira par rejoindre celui des pays développés.

d'ici 2040, ce sont, chaque année, 60 à 80 millions d'indiens et de chinois qui quitteront les campagnes pour aller trouver du travail dans les villes.

L'irruption de cette masse d'hommes et de femmes aura une conséquence sociale globale : elle fera une irrésistible pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail, dans les pays concernés comme dans le reste du monde.

A une condition, bien sûr : que les politiques locales ne s'avisent pas de vouloir “indûment“ améliorer les conditions de vie de leurs populations.

Pour désamorcer un fort mécontentement, de nombreux conflits sociaux et corriger des abus de tous ordres (situations de quasi-esclavage, salaires non réévalués depuis 1993, absence de contrats de travail, etc), le gouvernement chinois a pris l’initiative d’un projet de Loi sur le Contrat de Travail (LCT) l’année dernière, qu’il a ouvert aux commentaires publics pendant une période de 30 jours.

Parmi les quelque 200.000 commentaires reçus, révèle un rapport du centre d’études Global Labour Strategies, on trouve... celles des grandes entreprises internationales et de leurs groupements de lobbying. Qui s’opposent bec et ongles à la nouvelle législation

Elles craignent principalement que la [nouvelle] loi ne remette en cause le coût modeste du travail en Chine.

“Les entreprises étrangères ont une autre raison, moins directe, de s'opposer à de nouvelles protections pour les travailleurs chinois. Leur capacité à louer du travail à bas prix en Chine a mis une pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail dans le monde entier. La Chine joue un rôle clé dans l'établissement des nouvelles normes du travail.“

A LIRE ICI


Publié dans Délation...........

Commenter cet article