I had a dream ....

Publié le par Les marques

Pitaing, je te dis pas la nuit de cauchemard ... Poursuivi par un Charcot muni d'une feuille de boucher ,hurlant "t'inquiétes, on va lui oter les zones hystérogénes, au Tripoux, c'est ce qui le rend puant  !" avec assis en bord de piste les Barios qu'arrétaient pô de dire "pouah, le tripoux puant, tue le !!!" ... avec l'éva qu'arrétait pas de chialer "non, pas les zones hystèrogènes, c'est le meilleur morceau du tripoux, et c'est pas grave s'il sent un peu ... "  Promis, j'arrète de boire ...
Alors ce matin , grave,  le choix ... Charcot, les Barios, ou le Tripoux ... ???
Pis, hein, la panse reprenant le dessus, la route est toute traçée ... tant qu'à finir sur une planche à découper, autant que ce soit dans la peau d'un tripoux , mais pas de n'importe quel tripoux, nan, dans la peau d'un tripoux aveyronnais des sixties  ...
D'abord, une petite mise au point, pour certaine, le tripoux n'est pas une spécialité à base de Porc, même s'il est apprécié par plein de vieux cochons et cochonnes ...
Donc, pour réussir un tripoux , faut se lever tôt , trés tôt ... 5h du mat' c'est l'heure à laquelle le boucher a fini de tuer l'agneau et le veau, et ou il te refile l'appareil digestif de la bestiole, pasque sinon, il va balancer le tout dans la rivière, histoire de nourrir les cabots du village, les truites et les écrevisses ...Donc tu récupères la tripaille des deux bestioles, salement puante, crado, direction la rivière, pasque ma bonne dame, la tripaille, c'est comme les draps, premier lavage dans la rivière ... bon, tu gardes juste la panse du mouton, et le "ventre" du veau ( en fait la fraîse et les triples ) ... Rentré à la maison, tu relaves les tripes, à plusieurs eaux vinaigrées , ( faut quand même éviter les détergents ménagers, s'ils annihilent les "mauvaises odeurs" , ils ont tendance à laisser en bouche un parfum pin de landes qui ne ravira que les amatrices de glace "fruit de la passion" ... ) ... Puis faut "blanchir" ( ouh le vilain mot ) le ventre de veau ... Bon, ça c'était la version de mon défunt pater, qu'était pôte du boucher, qu'aimait bien les chiens, et  et grand braconnier de truites et d'écrevisses ... Pis de toutes façons, y a plus de boucher qui tue, même dans les villages, donc tu commandes tout à ton super market favori ... tu vas voir la recette là ( elle fonctionne , pas comme plein de recettes du web ) et tu fais pas chier !!! Pis comme t'es qu'un gros con de porc machiste bovéiste poujado terrien, tu fais pas chier, hein , tu continues à bouffer les saloperies surgelées que te conseille d'ingérer notre trés chère amie ... pendant que bobone repasse ... pitaing, y a plus que 2 ou 3 féministes pour penser qu'on repasse encore ...
Allez , zou, pour les incultes qui savent pas ce qu'étaient les Barios :


pis pour le plaisir , un tit poil de Max Roach ....


en mangeant des Tripoux puants, c'est génial, avec un tit bourgogne aligoté ... évidemment, y en a qui préfèrent le tofu ... c'est vachement plus sado-maso ...



¤ Bové ¤ dinde ¤ sac à main ¤ inspecteurs du travail ¤ justice ¤ liberté des moeurs ¤ haine des corps ¤ monothéisme ¤ brigades de vertu ¤ chasteté ¤ uniforme ¤ suite ¤ tripoux ¤ Barios ¤ Max Roach ¤ Hystérogène ¤ Charcot ¤ Max Roach ¤

Publié dans Gourmandises

Commenter cet article

les marques 08/02/2007 15:46

pitaing, j'en ai ch... pour la trouver , celle là :o)))

enzo d'aviolo 08/02/2007 15:43

j'ai coupé le son et les barios visuellement, c'est énorme.