Bové à Argenteuil ...

Publié le par les marques

José Bové en visite à Argenteuil ... embryons de programme ... mais aussi symbole ... le Kanichabouch avait pas osé y aller ( suite à : « Vous en avez assez de cette "bande de racailles" ? Eh bien on va vous en débarrasser ! » et ses promesses de nettoyage au karcher ), ses porte-flingues drones de surveillance RG, entre deux coups tordus, l'ayant informé que la région n'est pas totalement pacifiée ... Surement pasque Chirac a refusé le bombardement au napalm ???



« Il leur fallait quelqu'un à qui s'en prendre, quelqu'un qu'on pourrait haïr sans danger (...) ceux qu'on appelait les dissidents, les réfractaires, les patriotes ou simplement les jeunes... la résistance, ce ramassis de vauriens, cette racaille, ces bandits, la résistance, que le diable l'emporte !  » ( Elsa Triolet ) ...

RACAILLE, subst. fém.
Péjoratif : Partie du peuple la plus pauvre, considérée comme la plus méprisable. Synon.
canaille, populace.

Canaille , vous avez dit canaille ??? me rappelle un vieux truc ... mai 1871 ...
Dans la vieille cité française
Existe une race de fer ;
Dont l’âme comme une fournaise
À de son feu bronzé la chair.
Tous ses fils naissent sur la paille
Pour palais ils n’ont qu’un taudis…
C’est la canaille !
Eh bien ! j’en suis !
Ce n’est pas le pilier du bagne ;
C’est l’honnête homme dont la main
Par la plume ou le marteau gagne
En suant son morceau de pain.
C’est le père enfin qui travaille
Les jours et quelquefois les nuits
C’est la canaille !
Eh bien ! j’en suis !
C’est l’artiste, c’est le bohème
Qui sans souper rime rêveur
Un sonnet à celle qu’il aime
Trompant l’estomac par le cœur.
C’est à crédit qu’il fait ripaille
Qu’il loge et qu’il a des habits
C’est la canaille !
Eh bien ! j’en suis !
C’est l’homme à la face terreuse
Au corps maigre, à l’œil de hibou
Au bras de fer à main nerveuse
Qui sortant d'on ne sait pas où
Toujours avec esprit vous raille
Se riant de votre mépris…
C’est la canaille !
Eh bien ! j’en suis !
C’est l’enfant que la destinée,
Force à jeter ses haillons
Quand sonne sa vingtième année
Pour entrer dans nos bataillons.
Chair à canon de la bataille
Toujours il succombe sans cris…
C’est la canaille !
Eh bien ! j’en suis !
Ils fredonnaient la Marseillaise
Nos pères les vieux vagabonds
Attaquant en quatre-vingt-treize
Les bastilles dont les canons
Défendaient la vieille muraille…
Que de trembleurs ont dit depuis >
« C’est la canaille ! »
Eh bien ! j’en suis !
Les uns travaillent par la plume
Le front dégarni de cheveux
Les autres martèlent l’enclume
Et se soûlent pour être heureux.
Car la misère en sa tenaille
Fait saigner leurs flancs amaigris
C’est la canaille !
Eh bien ! j’en suis !
Enfin, c’est une armée immense
Vêtue en haillons, en sabots
Mais qu’aujourd’hui la vieille France,
Les appelle sous ses drapeaux.
On les verra dans la mitraille
Ils feront dire aux ennemis :
« C’est la canaille ! »
Eh bien ! j’en suis !


Kaïra ¤ caillera ¤ racaille ¤ nettoyage au karcher ¤ argenteuil ¤ Bové ¤ les banlieues avec bové ¤ sarkozy ¤ présidentielle 2007 ¤ insurrection électorale ¤ canaille ¤ RG ¤

Publié dans Alternative à Gauche

Commenter cet article

soutien 28/03/2007 18:17

Le samedi 31 mars, grand meeting national avec Philippe de Villiers. C’est une occasion unique de le voir en chair et en os, tel qu’en lui-même, libéré du carcan politico-médiatique, des journalistes pas toujours bien intentionnés à son égard, des questions tordues, des caméras, des cadrages délibérément dévalorisants. Pour beaucoup d’entre vous; citoyens du Val d’Oise, de Bezons, d’Argenteuil, ce sera une révélation. La révélation d’un authentique homme d’Etat aux convictions affirmées, au caractère solide comme l’acier, mais en même temps emprunt d’une grande humanité. Pour que ce soit plus sympa je propose aux val d’oisiens et val d’oisiennes de se grouper en un même endroit du palais des congrès pour communier ensemble dans un même élan patriotique et populaire. Pour ma part j’aurais un badge du comité de soutien d’Argenteuil Bezons. Rendez-vous donc : SAMEDI 31 MARS, PALAIS DES CONGRES, porte Maillot, 14 h 30 PARIS Salut et fraternité, vive la nation

brigetoun ou brigitte celerier 21/02/2007 22:16

formidable ces chansons