lettre ouverte à François, Ségolène et quelques autres ....

Publié le par les marques

Je fais partie de ces centaines de milliers de français qui, depuis les années 70, ont joué le jeu, avec plus ou moins de conviction, du Front Républicain ... Un de ces centaines de milliers qui, au fil des luttes sociales de ces 35 dernières années, avaient pris l'habitude de ces contacts, parfois rugueux, mais solidaires avec les militants de la "gauche parlementaire" ... Un de ces centaines de milliers qui ont, par leur vote de second tour, permis à "la gauche" de remporter des municipalités des conseils généraux, des conseils régionaux, quelques législatives et présidentielles ... Un de ces centaines de milliers qui, terrifié par vos renoncements successifs, n'avaient pas voulu rompre le contact, englué dans les restes d'une mythologie fort chancelante ... Mais vous avez changé ... Je passe sur votre conversion au culte du dieu marché, sur vos trahisons bruxelloises qu'ont pouvait encore mettre sur le compte d'une "culture de gouvernement" , sur votre appétance pour les ors de la République, à moins que ce ne soit  pour l'apparence du pouvoir ... Mais vous restiez, hormis dans certaines de vos variantes locales, foncièrement Démocrates , et c'est pour celà que nous votions encore pour vous ...
Vous êtes en train de casser le mythe ... de vous même ... le dernier mythe qui faisait encore croire à l'existence de cette chimère : "la gauche" ...  Les autres, l'UMP et l'UDF , ce sont ( depuis ) toujours les représentants de nos ennemis, de la bande du CAC40 et de leurs affidés, de toutes les curetailles réactionnaires, de la france rancie, raciste, toujours tentée par tous les Bonapartismes ... Je n'ai rien à leur dire, rien à leur demander, rien à attendre d'eux ... Non, c'est à vous que je m'adresse, vous qui êtes "de mon camp" ... Vous avez mis en oeuvre, ouvertement ( ou plus discrètement ), une forme de cooptation qui transforme l'exercice démocratique en procédure d'admission à l'un de ces "clubs de réflexion" où vous affectionnez côtoyer les ennemis du peuple ... Vous vous arrogez le droit de dire qui est digne où pas de se présenter au suffrage des français ... Il est vrai qu'au fil des ans, vous avez développé cette culture du "je sais ce qui est bon pour vous" dont on ne sait si elle relève de 1984 ou des évangiles, fussent ils selon St Hayek ... Vous avez franchi la ligne ... vous avez déplacè les limites du terrain pour pouvoir nous siffler hors-jeux ... dont acte ... nous ne sommes plus "des votres" ... nous saurons nous en souvenir ... Nous ne serons plus ces supplétifs qu'on endort avec un beau mythe ... Nous ne serons plus ces harkis qu'on utilise et qu'on trahit aprés usage, ces trop crédules ... Vous avez détruit le rêve de la démocratie ... Vous avez brisé le mythe du Front Républicain ... vous nous placez hors jeu ...mais vous vous excluez de vous même ... Vous n'êtes plus "la gauche" vous ne serez bientôt plus rien , une carcasse vermoulue, abandonnée par les rats qui auront trouvé refuge sur le radeau de la méduse du catho béarnais ...

Ne comptez plus jamais sur nos votes ... plus jamais ... nous avons de la mêmoire ... Nous avons assez avalé de couleuvres, assez entendu certains d'entre vous vanter la qualité de leur relation amicale avec le candidat favori de la bande à Parisot, assez vu de ces grands patrons vous dire "encore un effort et vous serez parfaits pour nous" , assez entendu vos caciques tenir des discours porteurs de valeurs qui sont celles de nos ennemis, assez écouté des discours de gauche masquer des politiques de droite, assez écouté les hypocrites déplorer les conséquences des politiques à la mise en oeuvre desquelles ils avaient collaboré ... Ya Basta ... il vous restait l'étiquette démocrate, vous l'avez enlevée ... Tant pis ... surtout pour nous ... ceux que vous trahissez depuis 25 ans , sans relâche ... puisque vous les avez détourné de l'idée même de l'expression politique ... Vous n'êtes plus de notre camp ... ne comptez plus sur nos voix ...
Mais tant pis pour vous puisque vous perdrez vos luttes de places, sans nos voix ...


Mais ne comptez pas que nous restions sans voix ...


Présidentielle ¤ 2007 ¤ Parrainages ¤ démocratie ¤ confisquée ¤ front républicain ¤ UDF ¤ trahison ¤ abstention ¤

Publié dans coup de sang

Commenter cet article

les marques 25/02/2007 11:20

c'est ignoble, mais le pire, c'est que la masse des décérébrés suivent ... bélants ...on a du leur modifier le cerveau en MP3 ...

emcee 25/02/2007 10:40

J'ai posté un com' mais il n'a pas l'air d'être passé: merci de supprimer un éventuel doublon ...
Tout à fait d'accord avec cette analyse.
Et voilà, les UMPS se partagent l'électorat avec qqs-uns de leurs satellites.
Après tout, ça sert à quoi d'être élu in fine par plein de gens? Il suffit d'être élu, non? .. pour servir les intérêts du capital et de l'Europe qu'ils se sont mijotée. Pas besoin de trouble-fête.
Et pour ne pas renouveler l'expérience traumatisante de 2002 (et de 2005), on élimine tous les candidats qui pourraient distraire les électeurs de leur mission de salubrité publique: le vote utile. Taubira et Chevènement mis hors d'état de nuire, reste à barrer la route aux iconoclastes.
Avec une évidence criante: les candidats qui rallieraient les "nonistes" de 2005 sont pratiquement tous écartés.
Ca, plus la boîte à voter magique, et les citoyens français n'auront bientôt plus aucune voix au chapitre.
On nous prépare ainsi au bipartisme à l'états-unienne, où le perdant félicite ("à la loyale") son adversaire d'avoir gagné (avec moins du quart des électeurs inscrits), après une bataille médiatique acharnée portant sur des petits riens et beaucoup de mesquineries.
Ajoutons à cela (chez nous) une campagne pipole, une pluie de sondages incongrus, des propositions au gré des résultats des précédents, des "chiffrages" de programmes débiles et mensongers, des ententes entre partis pour lâcher une partie du fromage aux satellites méritants, des pseudo-intellos qui montent au créneau pour cracher sur les valeurs républicaines et HOP, plus besoin de la masse de gueux ingérables qui se déplaçait, pensant avoir le droit de s'exprimer librement.
Tout est bien verrouillé.
C'est ignoble.
 

vlad 24/02/2007 16:10

Nous savons tous l’hypocrisie du CSA qui favorise l’industrie des medias contre le debat citoyen.Quand verrons nous une reaction collective courant mars,visible contre cette manipulation (manif)? La passivité des partis les rend complices (comme sur les machines a voter) et prepare une abstention massive.
Je rajoute que fin mars,apres cloture des parrainages et exclusion des candidats de tous bords,une manifestation nationale immediate s’impose.


les marques 23/02/2007 14:49

ben oui, y a de quoi être remonté ...on est en passe de changer de système politique sans que personne n'y fasse gaffe ...

Eric 23/02/2007 13:53

On te sens remonté. Oui, dans l'immédiat il est crucial que JB puisse avoir ses signatures. Sa voix est représentative et constructive. Le refus d'accorder son parainnage est sans doute un mauvais calcul pour le PS.