et si on tordait le cou à l'ISF ???

Publié le par Les marques

Bon, je sens que certains, déjà, préparent la corde et cherchent une branche assez solide ... Mais je suis extrèmement sérieux ... Paske c'est quoi, cet ISF auquel une partie de la gauche et de la gôche s'accroche , tel le noyé aux restes de son porte conteneur ?? moins de 1% des recettes fiscales de l'Etat , payés par 450 000 contribuables ayant un patrimoine supérieur à 750 000 euros ... ( soit plus de 4 fois et demi le patrimoine moyen des français ) ... avec une valoche d'exonérations et de décotes  , façon usine à gaz , et le bouclier fiscal qu'est là pour s'assurer que tu payeras pas plus d'impôts que 85% de ce que tu as pu truander légalement ou pas avoir comme revenu dans l'année ...  Bon, c'est vrai que quand tu payes l'ISF, en général, c'est ton conseiller financier ou , pour les moins chanceux les plus misérables, le chargé de clientèle de la banque qui sacrifie à l'exercice du calcul ...
Sur le plan intellectuel, y a quand même un truc débile ... L'ISF est un impôt sur l'Avoir ... Avoir qui provient des ressources personnelles ( sur lesquelles on a déjà prélevé l'impôt sur le revenu ) ou de la succession ( sur laquelle on a déjà prélevé l'impôt ) ... Avoir qui une fois réalisé, c'est à dire transformé en pépètes sera soumis à l'impôt ( celui sur les plus-values ) ... Avoir qui, s'il est "productif" verra son produit soumis à l'impôt ...
Sur le plan économique c'est surement l'impôt le moins productif, ou le plus onéreux à percevoir et comme dirait le Borgne de Saint Cloud , un point de détail de l'histoire de la fiscalité Française ...
Mais c'est sur le plan politique que l'ISF est la plus belle saloperie mise en place depuis 30 ans ... Pour laisser croire aux pauvres qu'on allait enfin faire payer les riches, on plante un petit chouia d'imposition sur le patrimoine décoté ... Mais en même temps, on réduit toutes les formes d'imposition des hauts revenus, on multiplie les possibilités d'évasion fiscale , de détaxation des revenus du capital ... en catimini, ou en laissant croire que c'est pour réduire la pression fiscale sur la majorité des citoyens ...
Faut marquer le coup, bordel ...
faut supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune, puisque c'est ce qu'ils veulent , nos ennemis , voyez comme on est gentils ... Mais faut ramener l'impôt sur les sociétés à 50%, rétablir les tranches supèrieures de l'impôt sur le revenu,  supprimer toutes les ignominies qui défiscalisent les revenus du capital, lutter réellement contre l'évasion fiscale sociale à laquelle se livrent les plus hauts revenus , imposer les logements vacants, etc ... refaire de la fiscalité un outil politique de progrés et pas l'instrument idéologique de la course au moins de solidarité , genre je réduit les recettes comme ça je peux agiter la dette pour faire passer la pilule du tout privé ...
Bordel, faut inviter les gens du 
SNUI à parler de l'impôt, ça fait plus de 20 ans qu'ils dénoncent les dérives ... Faut être offensifs , merde .... pas se crisper sur cette ligne Maginot qu'est l'impôt de solidarité sur la fortune ...


Supprimer l'ISF ¤ impôts ¤

Publié dans Alternative à Gauche

Commenter cet article

lesyeux 28/02/2007 17:21

eva je pensais plutot à un recueil à editer , ou des papiers ponctuels  chez POLITIS, plan B,  ce genre là, bon enfin, on peut rever...parce que c'est salvateur d'etre secoué vous appatez le 1er gratos, après on ne peut plus se passer de vous ...; ))

eva_bien 28/02/2007 11:57

les yeux,La publication sur papier demande de l'argent, beaucoup....Et on en a pas le premier euro.......

mc 28/02/2007 10:24

T'as raison, finalement: pendant qu'on s'empaille sur l'ISF, on pense pas au plus injuste des impôts, la TVA. Que tu sois Smicard, RMIste ou retraité à 1000 euros, tu paies au moins 5% de ton revenu misérable, et même plus si tu as le malheur d'avoir besoin de quelque chose qui est coté "superflu" et qui l'est pas vraiment, compte tenu de la vie de fou qui est la nôtre. Et on oublie que l'impôt "progressif", truffé de niches toutes plus bizarres les une que les autres est loin d'être le plus important.Ajoutons la taxe d'habitation qui sème régulièrement la panique dans les budgets les mieux contrôlés. Et l'essence: OK pour la cherté de l'essence, si on pouvait disposer de transports en commun dignes de ce nom, et si on n'était pas obligés par la crise du logement d'habiter de plus en plus loin de son boulot dans des bleds de plus en plus paumés. C'est tout le système des impôts qu'il faut revoir. L'ISF est un amuse gogos.

lesyeux 27/02/2007 20:56

ce sont les préliminaires  avant la parution la semaine prochaine du dossier  du Canard Enchainé sur ce mystère de l'ISF payé par Royal et Hollande  :))  ?  feraient-ils donc partie du 1% de la population qui doivent s'acquitter de cet impot ? avant ça ils sortent un papier sur une affaire immobilière  juteuse de sarko, ; au fait paie t--il l'ISF , lui ?c'est dommage que vous ne publiez pas sur du papier  vos  articles tjs  iconoclastes  pour une audience plus large encorevous avez essayé ?

les marques 27/02/2007 20:00

je persiste à penser que 1% c'est effectivement plus de l'ordre du "symbole" que de la justice fiscale ... quand on regarde les cadeaux accumulés depuis longtemps pour les plus hauts salaires ...et en plus il reste , à mon trés humble avis "discutable" ... pourquoi ne pas revenir à des taux d'imposition plus justes sur les hauts revenus , qui sont ceux qui ont bénéficié des "réductions d'impôts" ...la dernière en date étant la suppression de l'abattement de 20% qui va bénéficier aux non salariés ...