désinformons, même pas grave, on est des jounalistes libres ...

Publié le par les marques

J'adore le quotidien de révérence ... C'est l'exemple type de cette presse libre qu'affectionnent "Rapporteurs Sans Limites" et le ministre de la propagande ... Hier, je pariais avec ma môman qu'y aurait pas une ligne sur l'immonderie du Naboléontissime futur gauleiter proclammé par Alain Minc de notre beau pays si libre à la presse si éprise d'autocensure de responsabilité ... gagné ... j'adore ce genre de pari ... pasque j'aime pas perdre ... mais avec la bande à Minc, c'est géant, mieux qu'au quintét plus ... à tous les coups tu gagnes ...  C'est vrai qu'il valait mieux omettre de causer de l'incident , pasque le lecteur de base du quotidien de révérence fait un poil la différence entre Ben Ladden et Hassan Nasrallah ... allez , zou, on va pas s'enquiquiner avec ses points de détails ...
j'adore les rédacteurs du monde ... presque autant que Ivan Rioufol ou Alexandre Adler ...
Dernière en date :
"Empoignades pour le moment virtuelles (sur les forums) à la gauche du PS, et plus particulièrement chez les soutiens de José Bové, au sujet des parrainages.
Dans leurs échanges électroniques, les partisans du leader altermondialiste se divisent désormais entre "pro" et "anti" braconnage. Certains aficionados de M. Bové sont en effet allés démarcher des maires qui avaient promis leur signature à Olivier Besancenot, le candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR). Ces démarcheurs se félicitent d'avoir obtenu des élus ainsi visités qu'ils modifient leur promesse de parrainage en faveur de l'ex-syndicaliste paysan et au détriment du candidat trotskiste. Ils énumérent au passage quelques exemples de ces "prises de guerre".
La ressource "parrainage" est rare et précieuse à la gauche de la gauche. Elle l'est d'autant plus que le PS ne manifeste pas l'intention de lever la consigne demandant à ses élus de réserver leurs signatures à Mme Royal. Ni M. Besancenot, ni M. Bové ne sont assurés d'obtenir les 500 signatures nécessaire à la validation de leur candidature.
Doivent-ils se ravir les parrainages entre eux ? La querelle éthique fait rage chez les partisans de M. Bové. "Pas loyal", estiment les uns, pour qui cela n'est pas "faire de la politique autrement". "Je trouve totalement inadmissible que nous puissions tenter de faire changer d'avis des élus qui ont fait une promesse à la gauche de la gauche alors que nous essayons de faire passer l'idée que Bové n'est pas une candidature supplémentaire, une candidature qui divise (...) Nous allons nous bouffer entre nous", s'émeut un intervenant qui réclame un positionnement clair des collectifs Bové sur la question. "C'est justifié", répondent d'autres qui dénoncent "la logique boutiquière de la LCR" et expliquent leur volonté de "sanctionner ainsi les logiques d'appareil". "Il est normal de prendre les parrainages de Besancenot. La faiblesse politique de sa candidature réside dans la duplicité de la LCR", indique un membre du comité de soutien. Selon les comptages des pro-Bové, une dizaine de maires auraient été ainsi "chipés" par leur champion. La LCR, elle, minimise officiellement le phénomène sans le démentir mais en s'apppliquant à le circonscrire dans une localisation qui concernerait surtout le Languedoc-Roussillon. "
Qu'elle raconte une "Caroline Monnot"
Bon, l'article figure en bonne place sur Bellaciao ... avec la volée de bois vert asséné par les zombies des commissaires politiques ressortis des sous sols du Colonel Fabien ... Mais j'ai juste une interrogation ... c'est quoi, ces forums ou l'on devrait s'être étripé ??? Un coup de fil avec Alain Krivine ? avec les ex-trotskystes recyclés socialistes ? le forum de libération ? celui du figaro ?
Allez, moi aussi, je dois vous faire une révélation ... "Caroline Monnot" est le nom de plume qu'utilisent pour signer leurs mauvais coups communs un énarque et un avocat , tous deux patrons de grands partis politiques ... mes sources ??? demandez à "Caroline Monnot" ... à laquelle je me dois de préciser qu'on écrit appliquant avec un p de moins ... les ouvriers du livre CGT savaient écrire , eux ...

Radio Paris ment, Radio Paris ment , Radio Paris et le monde ...

Par contre pas un de nos journalistes si libres sur eux n'a eu la dose de mauvais esprit suffisant pour savoir si les plombiers du Canard ou les gendarmes de paillotes, à défaut de ceux de l'élysée avaient un alibi pour la nuit du 26 au 27 février ...


Presse ¤ propagande ¤ mensonge ¤ parrainages ¤ le monde ¤ Radio Paris ment ¤ Sophie Bouchet-Petersen ¤

Publié dans Délation...........

Commenter cet article

les marques 01/03/2007 10:39

a voir tout particulièrement la photo retouchée par mon camarade pétaramesh sur son dernier post ....

les marques 28/02/2007 18:36

" "Nous n'avons rien à craindre, nous sommes transparents, quand bien même déchiffrerait-on je ne sais quel contenu de l'ordinateur de notre amie, on y verrait surtout des idées, des réflexions, des projets, rien que du bien pour le pays et la candidate", a assuré M. Lang" (AFP) ...pitaing on en est ou là !!!! voilà qu'ils sont sur la défensive ces gros cons ...comme si, en se défendant d'on sait pas trop quoi, ils accréditaient l'idée qu'ils sont "coupables" ...