en avant vers la loi du talion ...

Publié le par Eva_bien

Loi du Talion , autrement appelée Charia dans les pays de tradition islamique ... et lutte contre le mal chez Deubeliou  ... Vous savez ? c'est ce truc qui demande à la "victime" (autrement appelée Vox populi ) de fixer le montant de la réparation ... C'est ce truc qui a permis à quelques boutiquiers de dénoncer allègrement ces monstres au nez et aux doigts crochus qui martyrisaient notre beau pays ... C'est ce truc qui a permis aux "braves gens" qui avaient pas franchement baisé de 40 à 44 de tondre quelques pauvres filles en juin 44 ... C'est ce truc qui a permis de satisfaire la curiosité anatomique de ces braves gens qui allaient en famille piqueniquer en attendant de voir la Veuve remplir son rôle de régulation sociale ...
On pensait tous ( enfin, pas mal de gens ... à gauche, comme à droite ... ) que depuis cet acte de courage de Mitterrand, au printemps 81, nous avions glissé dans une société de droit, imparfaite, mais ou la barbarie légale de la société était du domaine d'un passé révolu , définitivement ... Tout retour en arrière est impossible nous disaient les éternels imbéciles optimistes ...
Hier soir, tard, on se retrouve, au hasard d'une errance dans la boite à vomi, avec l'émission phare de Sarkoland , j'ai nommé C'dans l'air ... On avait un avant gout de l'avenir du droit pénal de notre beau pays , un bel exercice d'application de la loi du talion ... Je t'explique : le clone de Yves Calvi réunit un plateau d'invités à qui il fait subir la question ordinaire et extraordinaire pour leur faire avouer leur lacheté de juristes, de  criminologues, de psychologues, juste le temps pour les braves gens de taper sur le clavier de leur machine à SMS leurs idées , genre " et si on les castrait, eux, et les médecins qui leur prescrivent du viagra, et les juges qui les condamnent pas au delà de ce que permet la loi et qui les laissent sortir de taule une fois leur peine accomplie, pis pas castrer chimiquement, hein, nan, bien physiquement, avec gros plan sur la bistouquette sanguinolante arrachée et plantée dans la bouche de son propriétaire ... " , ou de la part de cet humaniste " et si on légalisait les bordels ( sous entendu "avec des mioches importés du tiers-monde" ? ) pour préserver nos enfants à nous " ... Et de nous balancer , pour finir, la conférence de presse du Naboléon 1er flanqué de ses 2 sinistresses mal à l'aise ( avec la Bachelot qui tirait la gueule et la Dati qui ratait les marches ... ) ...
Faut dire qu'y avait de quoi être dans ses petits souliers ... parce que oser introduire cette révolution dans notre droit qu'est l'obligation de maintien en détention ( même si c'est sous forme d'internement "hospitalier" ) de personnes ayant accompli leur peine , c'est un bond en arrière de quelques centaines d'années ... le retour à la lettre de cachet .
L'opinion publique en demande, en redemande, du sordide pour alimenter ses phantasmes, et les jourgaleux lui en donnent, l'abreuvent, remplissent l'auge de fange au delà du bord, qu'on puisse bien s'y rouler ... Et sa Talonnette légitime ...
Moi, ce matin, je pense à ce pauvre mioche de 5 ans , à sa famille, qui vont devoir vivre survivre au milieu du surdéballage gerbeux de leurs vies pas mal esquintées ... qui vont voir débarquer tous les nécrophiles de ce putain de pays venus se recueillir devant leur porte comme ils le font devant toutes les victimes un peu médiatisées ... comme ils se gavent des ordures Endemol ...
Je pense à ce père qui avait une réaction humaine, genre poing dans la gueule du récidiviste, mais qui n'avait qu'un désir, avant l'arrivée des hyènes, voir son gamin redevenir trés vite un gamin, qui joue ... un gamin qui se reconstruise ...
Ils vont sacrément avoir besoin du soutien psychologique qu'on leur a proposé ... pour recoller ce qui restera de morceaux aprés le passage de la horde ...
Monde immonde ou le procés aura lieu à huis clos , pour protéger la victime mineure, mais ou l'on aura laissé les hyènes déchiqueter les piéces du dossier à la une de leurs torchons ... elle est passée où , la protection de la victime , la protection de l'enfance ? Il est passé où , le secret de l'instruction dont le but est aussi de protéger la victime ?
Sortir de cette équation " secret de l'instruction = impunité " qui ne cache que bien mal un gout immodéré pour le voyeurisme le plus abject que défendent même certains NRV de gôche , repentis du "délit d'initié" ... Ce sera un de ces boulots ... Badinter est bien vieux ... et qui oserait encore, dans la classe politique, oser s'opposer à la sagesse populiste sondageocratie galopante ?
Parce que , soyons lucide, les braves gens ont toujours aimé les émasculations, suivies d'ècartelement ... Et que le marché est là pour leur fournir ce qu'ils aiment ... enfin, quand je dis "le marché" je pense surtout aux trucs genre boite à vomi et PQR ... pas aux politiques empreints de modernitude compassionnelle ... quoique ...
Quand je vous dis qu'on vas finir par regretter Mitterrand ... parce qu'en 2012, abolir la charia loi du talion juste prise en compte de la douleur des victimes machine à produire de l'audimat et du vote, faudra une sacré paire de couilles ... et que j'ai bien peur que soit définitivement éteint le temps des humanistes ...

le sommeil de la raison produit des monstres ... j'ai encore une de ces envies de gerber ...

à lire pour alimenter la réflexion :

ces enfants qu'on enferme en prison pour toujours
l'interview de Sylvie Balanger responsable de l'UCSA de la Santé
tu dérapes ? je te zappe
le grand politicard circus

et pas mal d'autres ...

Publié dans coup de sang

Commenter cet article

Vincent Carel 22/08/2007 21:38

Un bel exemple de verbiage degôche, suintant la haine et le narcissisme: le paragraphe d'ouverture en atteste.
Qu'est-ce qui sépare donc ces prétendus braves gens qui sont tout vilains de l'auteur de ce texte ? Rien, rigoureusement rien: c'est exactement la même conception binaire de l'individu et de la société, la même manière de se repaître de la barbarie d'autrui (que cet autre soit braves gens ou violeur récidiviste) pour mieux exposer sa propre bonté, sa propre gloire d'homme "qui n'est pas comme ça" (qui ne viole pas les enfants, ou qui ne castre pas le violeur d'enfants).
"Le sommeil de la raison produit des monstres", la certitude d'être un dépositaire de la Vérité entouré de méchants produit aussi des monstres, mais d'une autre nature.

Eva_bien 22/08/2007 23:36

euh, comme dirait le nain ... c'est le premier qui dit qui est ... donc je vous merde, monsieur ... pasque, hein, comme on est des monstres, on va pas se faire chier ...je me demande ... c'est un troll de chez l'NRV ou un sarkozyste de passage ? ça doit pô être un sarkolatre, eux écrivent plus le jean dutourd, mais plutôt le Seuhmeuhseuh ...

les marques 22/08/2007 13:30

@ M.Grabeuz ... on a bien rit ... et pas que de ce dessin là ...@ Belka : léchage de botte, assurément ... le clone de Calvi ( qui fut membre des instances du RPR ) fait comme papa :-)))idiotie ? surement pas ... les questions qui ont droit d'affichage sont trés intelligement filtrées provocation ? assurément ... la posture "rebelle attitude" se porte à droite toute de décomplexion ... sans l'intelligence que revendiquaient certains "esprits" de droite .. juste la provocation du minable ( au plan intellectuel ) trés célinien ...

belka 22/08/2007 12:42

le même "clone" de C dans l'air fini par poser la question : "Alors Sarkozy avait raison de dire ce qu'il a dit sur la pédophilie avant pendant les élections...?"
Provocation ? lechage de bottes ? Idiotie ?

M. Grabeuz 22/08/2007 00:29

Et bien voilà les mots que j'avais dans la tête façon puzzle depuis quelques jours tout bien agencés... La justice saine est celle rendue par un tiers à la tête froide, et avec notre Sarkoléon, on en est loin...Bravo pour la chronique et un petit dessin pour l'illustrer...http://www.perplexes.org/modules/news/article.php?storyid=261

schlomoh 21/08/2007 22:31

pour la loi du talion, ce n\\\'est pas ce qu\\\'on croit, c\\\'est au contraire une loi de justice et d\\\'égalité contre l\\\'infini de la vengeance si bien déterminée par Hegelpour le reste d\\\'accord avec vousj\\\'ai commis sur le même sujet politico-pédophile un papier sur http://schlomoh.blog.lemonde.fr