Lettre ouverte aux gens de gôche ....

Publié le par les marques du plaisir

Encore un de ces coups de sang à faire fuir le chaland ... ou à le laisser sans voix, tremblant de trouille devant ce sale con qui fait pas dans la demi-mesure ...
Ca fait 25 ans que ce qui était encore la gauche fait dans le polissé salonard, dans le raisonnable, dans le responsable ... Serait temps de faire le bilan, mes biquets ... on en est rendu ou ???

Prendre le pouvoir pour remplacer les gaullistes installés par des gens de gôche un peu partout ou le pouvoir s'exerce, selon l'expression d'un "militant socialiste" au lendemain de Mai 81 ( il est depuis devenu président d'un machin HLM - mis en examen ... ) ? Fait !!!
Etre enfin considéré par les classes moyennes comme des gens responsables, selon les préceptes de Saint Guy Mollet ? Fait !!!
Etre enfin considéré par les patrons comme de bons gestionnaires qu'on peut laisser faire joujou avec l'apparence d'un pouvoir qu'on a vidé de contenu pour rassurer les sus-dits , selon les préceptes de Sainte Maguy Tony milton Jacques Delors? Fait !!!
Dissoudre la classe ouvrière selon les principes de Saint Alain Minc ? Fait !!!
Euthanasier le PC, selon les préceptes de Saint Jules Moch ? Fait !!!
Faire passer la social-démocratie de Jospin pour un ramassis de dangereux bolchos selon le  dogme énonçé par Saint Pascal Lamy ... fait !!!
Faire croire à tous ceux qui ont du mal à avaler les couleuvres de montpellier de la nouvelle cathéchèse qu'hors de l'église,  point de salut, qu'il vaut mieux du mauvais vin de messe une boisson énérgétique pour VTTiste qu'un communard entre pôtes,  selon les préceptes érigés en dogme aprés le schisme chevènementiste par Saint François Mitterrand et Saintes Véronique et Davina ... euh là c'est gagné, y a deux trois casse couilles gauchistes qui vont se barrer, bon débarras ... pour les autres, la promesse du paradis, c'est un truc qui marche encore pas mal ... Pis il est des fidélités de chien battu ...

Ils ont tranché ... le seul discours pouvant s'apparenter à un truc de gauche aura recueilli moins de 20% des votes des camarades socialistes groupies de la nouvelle star ...

Sego clip
envoyé par sebeto

Demain, elle va guérir les écrouelles, version néo-catho de ces télé-évangélistes qui garantissent au moins un miracle par meeting électoral show ... enfin, au moins jusqu'au début du printemps ... jusqu'au début de la campagne qui fait mal ... Je me pose juste une question ... hier soir, il restait encore un Socialiste au parti ( socialiste ) ??? ...

Ils étaient usés à quinze ans
Ils finissaient en débutant
Les douze mois s'appelaient décembre
Quelle vie ont eu nos grands-parents
Entre l'absinthe et les grand-messes
Ils étaient vieux avant que d'être
Quinze heures par jour le corps en laisse
Laisse au visage un teint de cendre
Oui, notre Monsieur oui notre bon Maître
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

On ne peut pas dire qu'ils furent esclaves
De là à dire qu'ils ont vécu
Lorsque l'on part aussi vaincu
C'est dur de sortir de l'enclave
Et pourtant l'espoir fleurissait
Dans les rêves qui montaient aux yeux
Des quelques ceux qui refusaient
De ramper jusqu'à la vieillesse
Oui notre bon Maître oui notre Monsieur
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

Si par malheur ils survivaient
C'était pour partir à la guerre
C'était pour finir à la guerre
Aux ordres de quelques sabreurs
Qui exigeaient du bout des lèvres
Qu'ils aillent ouvrir au champ d'horreur
Leurs vingt ans qui n'avaient pu naître
Et ils mouraient à pleine peur
Tout miséreux oui notre bon Maître
Couvert de prêtres oui notre Monsieur

Demandez-vous belle jeunesse
Le temps de l'ombre d'un souvenir
Le temps du souffle d'un soupir
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?



oui ... pour quoi ? ... ou pour qui ??? je m'interroge ... rassurez vous, "ils/elles" mourront vieux, Milton Friedman est mort, à 94 ans, sans avoir été jugé pour crime contre l'humanité , alors ... la saloperie conserve ... Les gens de gôche ont choisi de passer un coup de brosse à reluire à la petite bourgeoisie en passe de déclassement , avec de ces discours qui ont toujours fait bander le boutiquier et le rond de cuir ... Ils ont choisi de leur livrer en pature des indignes, des bouc émissaires, ces salauds de pauvres ... Bien sur, on va pousser quelques cris d'Orfraie aux déclarations intempestives du duc de spetimanie , mais soyez un peu lucide, le Parrain de Montpellier ne fait que brailler du haut de ses tribunes présidentielles ce que bien des gens de gôche pensent tout bas ... que ce soit sur les blacks, les arabes, l'autorité, ...
Et si on se décidait enfin à fonder cette internationale des pauvres qu'appelait de ses voeux Jean Cardonnel, à la mutualité en Mai 68  ?
"Voici plus de cinq, six mille ans que nous sommes soumis parfois volontairement comme de pauvres réalistes d’immonde Réalpolitik, à l’Utopie de l’Horreur, à la chimère réalisée du Monarque, du Despote, du Tyran Absolu. Alors, d’extrême urgence, donnons chair et cœur d’unique réalité à l’Utopie sans aucune concession au Réalisme, du Verbe d’amour fraternel universel.
Jusqu’à 2005 après Jésus-Christ, inclusivement avec la complicité des gens normaux, seule l’Utopie de la Connification salope, de la Saloperie connifiante est admise comme possible. Il faut donc libérer au plus tôt les gens normaux de leur morbide normalité pour qu’ensemble nous réalisions l’utopie de l’humanité fraternelle- puisque disait admirablement Théodore Monod , l’authentique Utopie
Ce n’est pas l’irréalisable, c’est l’irréalisé. "


Et si demain était l'aube de la fondation du socialisme dans ce putain de pays .... Utopie Socialiste , section française de l'internationale des pauvres ... on leur laisse les écuries d'Augias ...

Publié dans coup de sang

Commenter cet article

sousmarinvert 16/12/2006 08:02

salut les amisPourquoi ont-ils tué Bovéun feuilleton quotidien sur grainvert qui pointe sur les difficultés, les obstacles et les adversaires  de la refondation de la gauche(je parle parle de l'aile gauche de l'umps, mais bien de la gauche) 

Exigeant 17/11/2006 12:11

Du vrac une fois de plus :
Jaures était déjà lui-même en rupture avec la "gauche" de l'époque marquée par la Commune (une sainte trouille pour cette "gauche")
La ligne de démarcation ne serait-elle pas tout simplement l'Humanisme dont était pétri Jaures ? Ce qui caractérise la pensée "libérale" actuelle de Sego à Sarko, c'est la primauté clairement affichée et donnée à un mode économique : le capitalisme.(OMC, mondialisation, Constitution Européenne, etc). Cette humanisme est à mon avis la clef de voûte de toute politique anti-libérale.
L'héritage est beaucoup plus ancien pour le PS, en même temps qu'il signait le Programme Commun, Mitterrand exposait clairement à l'international socialiste son but de casser le PC, de créer les conditions d'un bipartisme à l'américaine. Dès 84 de nombreuses villes importantes ont été "débarrassée" de leur maire PC par le PS y compris en votant à droite au 2ème tour.
Mitterand et la "gauche" ont poursuivi le mouvement historique initié par Giscard en 75 (discours d'Orléans) visant à transformer 1 Français sur 2 de prolétaires à petits propriétaires avec tout ce qui découle de cet instinct de propriété.
Le PC a abandonné le concept de "dictature du prolétariat" en 1976. Son erreur a été de confondre cette mesure positive et l'abandon de la la défense des intérêts de la classe ouvrière.
Pour moi, ce matin, je ne fais pas de différence entre Ségolène et Bayrou. Ils sont tous les deux à la Gauche ce que le McDo est au confit au foie gras...

céleste 17/11/2006 10:26

La gauche a besoin de tout et pour commencer d'être vraiment de gauche.Qu'on arrête de mettre des étiquettes gauche sur des gens qui ne le sont pas.Qu'on considère enfin les vrais problèmes, des vrais gens, ceux qui ne s'expriment pas parce qu'ils travaillent du soir au matin pour des clopinettes avec, chevillée au ventre la peur de perdre leur gagne pain et qu'ils n'ont pas trop de temps de "faire de la politique" autement qu'en votant.Et qui risquent fort de se faire abuser par une fausse madonne qui ne va pas tarder à leur dire "Je vous ai compris, je vous aime, je vais m'occuper de vous"tu parles, si elle va s'occuper d'eux! 

les marques 17/11/2006 09:45

euh .. je pense que la gauche aurait d'abord besoin d'idées ... de vraies idées de ce qu'est ce "peuple" dont "on" parle tant, mais qu'on a pas vu ailleurs qu'a la télé, dans les reportages sir les banlieues ou les restos du coeur ...le temps de la recherche du leader viendra aprés ...

brigetoun ou brigitte celerier 17/11/2006 09:37

mais la gauche aurait besoin d'un Jaurès - ce n'est pas les petits tenants de leurs puretés accolées qui nous sortiront de là